Immobilier : comment optimiser la recherche

Bien connaître les rouages de la recherche de logements permet de gagner du temps et de trouver un meilleur investissement.[AFP]

Agence classique, sites internet, bouche à oreille… Il existe différents moyens de trouver son logement idéal.

 
Trouver le logement idéal relève parfois de la mission impossible. Pour dénicher un bien qui correspond à ses critères précis de recherches, il faut être très méticuleux. La quête d’un logement locatif, comme celle d’une résidence principale, ressemble souvent à un véritable parcours de combattant, à moins de faire preuve de réactivité, de persévérance, et de savoir précisément où chercher.
 
 
 
Les agences immobilières 
 
Les organismes professionnels peuvent s’avérer rassurants. En effet, en spécialistes du milieu, ils connaissent le marché et ses prix, et peuvent ainsi garantir à l’acheteur que la somme fixée est bien évaluée. Ils bénéficient par ailleurs d’un réseau d’entraide précieux et sont donc à même d’obtenir certains produits en «avant-première».
 
Une avance qui peut s’avérer intéressante lorsque l’acheteur a des critères très précis et que les biens qui y correspondent sont rares. Leur aide a cependant un coût parfois important : de 3 à 10 % sur une vente, et une commission pour une location. 
 
 
Les sites internet 
 
Internet est la première source d’information d’achat ou de location d’un bien immobilier. Les sites d’offres se sont multipliés et proposent tous sensiblement le même service de recherche (Pap.fr, leboncoin.fr). Elle se fait en quelques clics avec des critères de prix, de surface, d’emplacement et de nombre de pièces précis. La plupart des annonces publiées comportent des photos, certaines proposent même une visite virtuelle.
 
Le Web permet d’accéder directement aux vendeurs et d’entrer en relation entre particuliers afin d’économiser les frais d’agence. Dans le cas d’une annonce mise en ligne par un professionnel, Internet permet un gain de temps important. Il faut en revanche ne pas perdre de temps et se manifester au plus vite pour ne pas voir un bien s’échapper.
 
 
La presse traditionnelle 
 
Les journaux hebdomadaires et mensuels publient très régulièrement des dossiers spéciaux sur l’immobilier par ville ou par région. Ils permettent ainsi aux lecteurs de visualiser le marché d’un point de vue plus global, pour mieux cibler leurs recherches et prendre la température du marché. Ces journaux publient également des petites annonces qu’il peut être intéressant d’explorer.
 
 
Le réseau personnel 
 
Il ne faut jamais négliger les amis, la famille ou les connaissances lorsqu’on se lance dans la quête du logement de ses rêves. Un coup de téléphone ou un message sur les réseaux sociaux peuvent s’avérer très utiles pour obtenir avant tout le monde des «bons plans» très précieux. 
 
 
Le terrain 
 
Rien de tel que de se rendre sur place pour provoquer la chance. Certains commerces affichent des petites annonces de quartier qui peuvent se révéler de bonnes affaires, et il n’est pas impossible d’arriver juste au moment de la pose d’un panneau de mise en vente ou en location. Enfin, les gardiens ou concierges sont souvent les premiers à être au courant en cas de mise en vente d’un bien.
 
 
Les notaires
 
Les Notaires de France proposent désor­­mais sur Internet une liste de biens immobiliers à la vente. Les futurs acquéreurs peuvent les acheter aux enchères. Les biens sont triés par type et par région, la date et le lieu de la vente aux enchères sont indiqués.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles