Bourses : Hollande appelle la Chine à prendre ses responsabilités

François Hollande s'adresse à la conférence des ambassadeurs, le 25 août 2015 au palais de l'Elysée, à Paris [PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP] François Hollande s'adresse à la conférence des ambassadeurs, le 25 août 2015 au palais de l'Elysée, à Paris [PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP]

Le président François Hollande s'est dit mardi "confiant" dans la capacité de la Chine à "surmonter" la crise financière qui plombe les marchés inquiets de la santé économique du pays, appelant Pékin à "prendre toutes ses responsabilités dans la gouvernance mondiale".

 

"Je fais confiance aux autorités chinoises pour surmonter cette crise boursière. Elles ont les moyens d'agir et la croissance chinoise, même si elle continue de ralentir, reste à un niveau particulièrement enviable", a-t-il déclaré devant les ambassadeurs français réunis à Paris.

"Notre volonté, c'est d'engager la Chine à prendre toutes ses responsabilités dans la gouvernance mondiale", a ajouté M. Hollande, en rappelant que le pays allait présider en 2016 le G20.

 

La Chine doit "s'adapter"

Pointant à l'origine de la crise actuelle "une vague de spéculations déconnectées d'une économie réelle pourtant vigoureuse", il a notamment souligné la nécessité pour Pékin de réformer ses marchés.

"La Chine est la deuxième économie mondiale, elle doit aussi s'adapter, adapter ses marchés de capitaux, adapter son organisation, adapter aussi sa croissance au niveau des objectifs qui peuvent être ceux du monde entier et notamment pour la régulation des monnaies et la régulation des mouvements financiers", a déclaré le président français.

 

Journée noire lundi

Les craintes concernant la santé de l'économie chinoise et l'impact de son ralentissement sur la croissance mondiale ont provoqué lundi une journée noire sur l'ensemble des marchés financiers mondiaux, avec des chutes rappelant les pires heures de la crise de 2008.

Les places européennes rebondissaient mardi, mais certains marchés asiatiques ont connu une nouvelle journée de dégringolade, la Bourse de Shanghai plongeant de 7,63% et Tokyo de 3,96%.

Vous aimerez aussi

De Hong Kong à New York, les Bourses mondiales, déjà en petite forme, s'alarmaient jeudi de l'arrestation d'une responsable du groupe chinois Huawei à la demande de Washington [Johannes EISELE / AFP/Archives]
Justice L'arrestation d'une dirigeante de Huawei secoue les marchés boursiers mondiaux
victoire Basket : les Français qualifiés pour le Mondial 2019 en Chine
Chine 258 coureurs trichent au semi-marathon de Shenzhen

Ailleurs sur le web

Derniers articles