L'Egypte va acquérir les deux Mistral

La France devait initialement livrer ces deux navires à la Russie, avant que l'accord ne soit annulé. [AFP / ARCHIVES]

L'Elysée annonce ce mercredi 23 septembre dans un communiqué que la France et l'Egypte "se sont accordés sur le principe et les modalités de l’acquisition" par l’Egypte des deux Mistral non livrés à la Russie. 

 

"François Hollande et le président Sissi se sont accordés sur les modalités de l’acquisition par l’Egypte des deux Mistral" a indiqué l'Elysée sur son compte Twitter.

 

"Le président de la République s’est entretenu avec le président Sissi. Ils se sont accordés sur le principe et les modalités de l’acquisition par l’Egypte des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral" précise le communiqué. La France devait initialement livrer ces deux navires à la Russie, avant que l'accord ne soit annulé, en raison de la crise en Ukraine. Le Vladivostok devait être initialement livré à Moscou à la mi-novembre 2014 et le Sébastopol à l'automne 2015.

 

Le montant de la vente encore inconnu

La question du coût pour la France de cette annulation avait été au coeur d'une polémique au cours des huit mois d'intenses négociations entre les deux pays. Le gouvernement français avait finalement annoncé le versement aux autorités russes d'une somme légèrement inférieure à un milliard d'euros. Celle-ci correspond aux avances versées par la Russie pour l'acquisition des deux navires, dont le prix d'achat s'élevait à 1,2 milliard.

Le montant de la vente à l'Egypte n'a pas encore été rendu public. Le 16 février dernier, l'Egypte avait été le premier pays étranger à acheter des avions Rafale.

À suivre aussi

Faits divers Egypte : forcé de sauter d'un train, il meurt faute d'avoir pu payer son ticket
Faits divers Il séquestre son propriétaire, vole sa carte bancaire et part pour l'Egypte
Egypte Une fabuleuse cache contenant 20 sarcophages anciens découverte à Louxor

Ailleurs sur le web

Derniers articles