Les salariés seniors français parmi les moins motivés en Europe

Un mécanicien et un apprenti travaillent dans un garage à Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados, le 24 avril 2008 [Mychele Daniau / AFP/Archives] Un mécanicien et un apprenti travaillent dans un garage à Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados, le 24 avril 2008 [Mychele Daniau / AFP/Archives]

 

Si un salarié français sur deux âgé de plus de 55 ans se déclare encore motivé dans sa vie professionnelle, ce score reste toutefois inférieur de plus de dix points à la moyenne des seniors européens, selon un sondage publié lundi.

D'après le baromètre annuel Edenred-Ipsos, à peine la moitié (55%) se disent encore motivés, contre 67% en moyenne des salariés seniors interrogés dans 14 pays européens.

L'absence de perspectives, très forte chez les seniors français, y est sans doute pour beaucoup: seuls 23% pensent qu'ils ont encore des possibilités d'évoluer au sein de leur entreprise, ou à l'extérieur. Contre 43% des plus de 55 ans sondés en Europe.

Une minorité pense être bien informée sur les possibilités de formation dans leur entreprise ou les évolutions de leur métier.

Amenés à apprécier leur qualité de vie au travail, les salariés français les plus âgés donnent en moyenne la note de 5,9 sur 10. Moins de la moitié (46%) sont satisfaits du respect qui leur est témoigné ou de l'intérêt porté à leur bien-être par leur hiérarchie (37%).

Au final, seulement 39% des 55 ans et plus se disent en France "souvent heureux au travail", dans la moyenne européenne (38%). Les champions du bonheur sont les Hollandais (71%).

Pour cette 10e édition du baromètre, 13.600 salariés européens, dont un échantillon représentatif de 3.000 salariés en France, ont répondu à une enquête en ligne du 9 au 21 janvier.

 

Vous aimerez aussi

Oise : un jardin thérapeutique pour le bien-être des personnes âgées
EHPAD Oise : un jardin thérapeutique pour le bien-être des personnes âgées
animaux-domestiques Seniors : avoir un chien réduit de 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire
site de rencontres Avec Once Again, les plus de 50 ans se lancent dans le slow dating

Ailleurs sur le web

Derniers articles