Marc Touati, économiste : «Il faut miser sur l'innovation»

Marc Touati publie «La Fin d'un monde». [© IBO/SIPA]

Dans son livre La fin d’un monde, l’économiste Marc Touati dresse le portrait d’une France à la traîne. Il assure qu’il est possible de changer la donne et de revoir la conception de l’économie, en faisant notamment le pari des nouvelles technologies.

Quel constat faites-vous sur la situation actuelle de la France ?

Aujourd’hui, l’économie souffre car elle est bien trop rigide. Sur cette question, notre pays ne s’est pas assez modernisé : on affronte le monde de demain avec des analyses qui ont vingt ans. Cela n’a pas de sens.

Quelles erreurs ont été commises, selon vous ?

On a fait quelques «réformettes»allant dans le bon sens, mais qui restent très loin de la thérapie de choc indispensable pour relancer l’économie. On a raté le coche dans les années 2000.

A lire aussi : Les prémices d'une reprise ?

A quels domaines faut-il s’attaquer en priorité ?

Il est nécessaire d’avoir une pression fiscale moins forte sur les entreprises et les ménages. Les politiques doivent avoir aussi le courage de baisser la dépense publique et de réduire le coût du travail. Il faut redonner de la confiance et recréer du lien social.

La France est-elle réformable ?

La pédagogie est indispensable, car il faut arrêter ce déni de réalité. Quand un monde se termine, le nouveau est plein d’opportunités. Il faut miser sur l’innovation et les nouvelles technologies. C’est une chance historique que nous avons, il y a des boulevards de croissance devant nous.

La Fin d’un monde, éd. Hugo&Cie, 16,90 €.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles