La SCPI : Un placement immobilier différent

La SCPI : un placement immobilier différent [DR]

 

Publi-rédactionnel, en partenariat avec sans_titre_7.png

Quand on vous dit investissement immobilier, vous pourriez instinctivement répondre : « Je n’ai pas les moyens » ou encore « Je n’ai pas le temps de m’occuper d’un locataire. »

Et si, aujourd’hui, on vous disait qu’il existe une autre manière d’investir en immobilier ? Et ce grâce à un placement qui vous permette de profiter de tous les avantages de la pierre sans en subir les inconvénients ? Investir dans un appartement ou un studio pour le mettre à la location est souvent synonyme de frais additionnels : frais de notaire, frais de copropriété, frais d’assurances, soit toutes les charges qui viennent diminuer le rendement de votre investissement. Et si, aujourd’hui, on vous disait qu’il existe une possibilité, toujours immobilière, pour investir ? Et si, aujourd'hui, on vous disait que l’immobilier de grand-père et de grand-mère, mais aussi celui de papa et de maman, n’était plus qu'un lointain souvenir ? Clap de fin !

La solution immobilière pour l’année en cours tient en quatre lettres : SCPI. La SCPI, Société Civile de Placement Immobilier, c’est la version 2.0 voire 3.0 d’acquisition de l’immobilier. Vous n’investissez plus dans un actif ciblé mais en parts de SCPI qui représentent une portion du patrimoine sous gestion. Ce patrimoine, c’est tout simplement un parc immobilier conséquent réparti au niveau national et/ou européen, géré par une société de gestion qui gère plusieurs millions, voire plusieurs milliards d’euros d'actifs. En investissant en parts de SCPI, vous devenez propriétaire d'une partie de l’ensemble de ce parc immobilier. La mutualisation du risque est donc répartie entre plusieurs régions mais aussi entre plusieurs locataires qui occupent les biens immobiliers appartenant à la SCPI. Vous ne serez plus le propriétaire qui loue son appartement à Monsieur Dupont, mais bien celui qui loue un parc immobilier à Carrefour, à General Electric, à la Fnac, au Ministère de l’Intérieur, ou encore à EDF mais aussi à beaucoup d’autres enseignes, tout aussi connues. Votre investissement n’est plus limité à une seule ville, mais réparti sur plusieurs métropoles, plusieurs régions, voire plusieurs pays pour les SCPI investissant en zone euro.

Ce placement, dernière génération offre de nombreux avantages telle la mutualisation du risque, tant au niveau géographique qu'en matière de typologie de bâtiment. À cela, s'ajoute un rendement beaucoup plus élevé que l'inflation (4,63% en 2016), sans compter une revalorisation du prix des parts (2,34 % en 2016).

Toutefois, comme pour tout investissement immobilier, il importe de rappeler que les dividendes générés par les SCPI ne sont pas garantis, ces derniers dépendant des conditions de location des immeubles qui peuvent évoluer de manière aléatoire à la hausse comme à la baisse en fonction de la conjoncture économique et immobilière (taux d’occupation, niveau des loyers), de même que la possibilité de revendre immédiatement ses parts (conformément aux dispositions relatives aux sociétés à capital variable notamment, tout associé à le droit de se retirer de la société dans les limites des clauses de variabilité fixées dans les statuts – la SCPI ne garantit pas la revente des parts, ni le retrait). Par ailleurs, il existe un risque de perte en capital comme c'est le cas pour tout type de marché. Bien entendu, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Sur une plus longue période, les SCPI de rendement ont rapporté, au cours des dernières années, autour de 5 % de rendement, sans oublier la revalorisation du prix des parts qui dépend des résultats des expertises immobilières annuelles. Ces performances font indéniablement de l’ombre à l'épargne réglementée (livret A, livret de  développement durable et solidaire...) mais également aux contrats d'assurance vie en euros, qui ont, en moyenne, distribué moins de 2 % de rendement en 2016 à leurs titulaires, soit moins de la moitié de la performance des SCPI. S'agissant de 2017, des opportunités sont à saisir en matière de choix de SCPI.

En premier lieu, la SCPI Corum, gérée par la société de gestion Corum Asset Management, offre de belles perspectives et de nombreux avantages. En achetant ne serait-ce qu'une part de la SCPI Corum au prix de 1 060 euros, vous accédez à l’immobilier de qualité et aux marchés de la zone euro, notamment ceux de l'Allemagne et des Pays Bas.

Corum Asset Management achète pour vous des actifs immobiliers aux quatre coins de l'Europe tout en vous permettant d’accéder à l’immobilier tertiaire plutôt que de vous cantonner à l’immobilier d’habitation. La société de gestion s’occupe de tout et vous reverse les loyers au prorata de votre investissement. La SCPI Corum est d’ailleurs la première à avoir instauré la distribution de dividendes mensuels plutôt que trimestriels. Ce mode de rémunération de votre épargne est performant . Côté rendement, celui de la SCPI Corum a été de 6,45 % en 2016. Il s'agit certes du rendement d'une seule année mais, depuis 2012, date de sa création, Corum a distribué chaque année à ses associés un rendement supérieur à 6,00 %. 

En second lieu, la SCPI Épargne Pierre, gérée par le Groupe Voisin SAS, a choisi de se consacrer uniquement à l'hexagone. Cela lui a réussi puisque ces parts ont rapporté aux associés d'Épargne Pierre 6,03 % l'an dernier. Cette SCPI de rendement diversifiée à capital variable investit donc dans toute la France dans des actifs verts, c'est-à-dire soucieux des problématiques environnementales. Les locataires répondent présent puisque l'intégralité du patrimoine est loué, ce qui constitue une performance remarquable. Épargne Pierre est une SCPI encore jeune mais elle se développe rapidement pour le plus grand bonheur de ses associés. Comme l’indique Véronique Baron, directrice associée de La Centrale des SCPI : « L'idéal, en termes de stratégie, consiste à mixer plusieurs SCPI afin de constituer son propre portefeuille gagnant. En ce printemps, nous conseillons à nos clients le  trio suivant composé de la SCPI Corum, de la SCPI Épargne Pierre et de la SCPI Vendôme Régions. »

Comment être sûr de faire le bon choix et d’être correctement conseillé ?

La réponse à cette question est très simple : en vous adressant à des experts de la SCPI pour connaître le montage qui correspond à votre profil et à vos projets d’investissement. La SCPI, ou Épargne Immobilière Assistée, comme les équipes de la Centrale des SCPI ont coutume de l’appeler, est sans doute le placement auquel il faut s'intéresser en 2017.

La Centrale des SCPI est la première structure à avoir lancé un réseau de boutiques dédiées aux SCPI. Rendez-vous à l’antenne parisienne située au 15 rue Saint Roch (75011), ou sur notre site Internet (www.centraledesscpi.com), afin de bénéficier des services offerts par le premier réseau de distribution des SCPI par Internet.

Que vous habitiez Paris, Marseille, Londres ou même Singapour, grâce au site Internet de La Centrale des SCPI, vous serez à même de souscrire aux meilleures SCPI du marché sans frais supplémentaire.

 

AVERTISSEMENT

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. Bien entendu, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

 

ANNONCEUR

La Centrale des SCPI est une marque de SERENITEO investissement 91 rue du Fbg St Honoré 75008 PARIS (RCS 521 770 263) enregistrée auprès de l’Anacofi-CIF sous le numéro E002274 ORIAS : 13000729 – Démarcheur financier : 1103000438IU

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles