Il offre des pizzas contre un Post-it

Le jeune homme est devenu une source d’inspiration outre-Atlantique.[COURTESY MASON WARTMAN]

Il est passé de trader à bon Samaritain. Mason Wartman, 27 ans, a récemment quitté son emploi à Wall Street, «le meilleur job qu’il ait jamais eu mais avec un futur sombre», pour ouvrir une pizzeria à Philadelphie. Un établissement pas comme les autres, puisque des parts de pizza y sont ­offertes… contre des Post-it.

 

Pour un dollar, les clients peuvent réserver une deuxième part de pizza pour leur prochain, et collent ensuite un Post-it au mur, sur lequel ils laissent un petit mot, des encouragements, ou un simple smiley.

Les personnes en difficulté n’ont plus qu’à entrer dans l’établissement et à choisir un des nombreux Post-it, pour recevoir la part de pizza correspondante.

Cette initiative fait désormais le bonheur de trente à quarante sans-abris quotidiennement, ainsi que de Mason lui-même : «chaque jour, je vois le bien que le restaurant fait, et l’impact positif qu’il a dans la communauté.»

Le jeune homme, qui a été invité sur plusieurs plateaux de télévision, est devenu une source d’inspiration outre-Atlantique.

 

À suivre aussi

Etats-Unis Vidéo : il sauve un chien de l'étranglement à cause d'un ascenseur
Etats-Unis Donald Trump conseille à Greta Thunberg de se «détendre» et d'aller au cinéma
Histoire du jour Etats-Unis : emporté par une avalanche, il est sauvé après être resté enseveli une heure la tête en bas

Ailleurs sur le web

Derniers articles