Thomas Pesquet publie une nouvelle photo de Paris la nuit et vue du ciel

Thomas Pesquet régale les internautes avec ses clichés de la Terre vue du ciel.[ESA/NASA / AFP ]

Depuis la station spatiale internationale (ISS), le Français Thomas Pesquet ne finit pas de nous enchanter avec ses photos de la terre vue du ciel.

Après avoir photographié le monde entier et la France, l'astronaute français a partagé samedi 11 février un nouveau cliché, celui de la ville lumière, Paris, en pleine nuit. «La photo la plus réussie jusqu'à présent je crois», a-t-il indiqué dans un tweet. Même en pleine nuit, Paris brille de 1.000 feux, d'où son surnom de «ville lumière».

A lire aussi : Les collègues de Thomas Pesquet se sont livrés à un Mannequin Challenge

Mais bon joueur, il explique que «tout le mérite revient à mon collègue Oleg». En l'occurence, Oleg Novitski, son collègue et cosmonaute russe, qui se trouve aussi à bord de l'ISS en mission et «le meilleur photographe de nuit».

Sur Instagram, il a expliqué que son camarade avait utilisé un objectif 400 mm avec un mémoire de mise au point. Il a donc fait sa mise au point sur Paris en plein jour, l'a enregistrée dans la mémoire et l'a réutilisée de nuit, «quand la lumière est trop faible pour utiliser l'autofocus et que la mise au point manuelle est trop difficile». «L'arme ultime !», a-t-il conclu.

 

An amazing picture of Paris, the aptly-named city of lights! I think it is the best yet – it was taken by Oleg Novitsky my Russian colleage and Soyuz commander, he is a man of many talents, and also the best of us at night-time photography. Our Russian colleagues have a 400 mm lens with a focus memory setting: set your focus during the day, store it in memory and use it during a night pass, when light is too low for autofocus, and manual focus is very challenging. It’s the perfect weapon for night shots! /// Paris la ville lumière ! Je crois que c’est le clichéle plus réussi que j’ai posté jusqu’à présent. C’est à Oleg, le virtuose des photos de nuit, que revient tout le mérite. Nos collègues russes se servent d’un objectif 400 mm avec mémoire de mise au point : il suffit de régler la mise au point le jour, elle est mémorisée dans l’appareil puis réutilisée la nuit, quand les conditions de luminosité rendent l’autofocus inutilisable et la mise au point difficile. L’arme ultime ! De mon côté, je fais de mon mieux avec la mise au point manuelle, à l’ancienne ! #Paris #night @paris_maville @iss #space #Expedition50

Une photo publiée par Thomas Pesquet (@thom_astro) le

Un magnifique cliché que la maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est empressée de partager sur Twitter. Et les internautes ont été nombreux à chercher leur domicile sur la photo. Ou à ironiser...

Au même moment où il a publié cette photo, des violentes émeutes urbaines faisaient rage à Bobigny, suite à un rassemblement pour «demander justice à Théo», un jeune homme brutalement interpellé à Aulnay-sous-Bois. Un des quatre policiers qui ont procédé à cette interpellation a été mis en examen pour viol.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles