CO2 : les Etats-Unis imposent de nouvelles normes

Les Etats-Unis ont pour la première fois imposé des normes pour les émissions de dioxyde de carbone produites par les centrales énergétiques, visant tout particulièrement les centrales au charbon, pointées du doigt pour leur responsabilité dans le changement climatique.[AFP/Archives]

Les Etats-Unis ont pour la première fois imposé des normes pour les émissions de dioxyde de carbone produites par les centrales énergétiques, visant tout particulièrement les centrales au charbon, pointées du doigt pour leur responsabilité dans le changement climatique.

Après plus d'un an de réflexion sur ces mesures politiquement controversées, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) a assuré que les nouvelles réglementations ne s'appliqueraient qu'aux futures centrales et que les centrales au charbon existantes pourraient continuer à fonctionner si elles sont mises en conformité avec ces nouvelles règles.

"Pour l'heure, il n'existe aucune limite au volume de pollution généré par le dioxyde de carbone que les futures centrales sont autorisées à émettre. Et les menaces pour la santé et l'économie que porte le changement climatique continuent à croître", a expliqué Lisa Jackson, la directrice de l'EPA, dans un communiqué.

"Nous mettons en place des normes qui reposent sur l'utilisation d'une technologie propre, américaine, qui va permettre de s'attaquer au défi que nous ne pouvons laisser à nos enfants et nos petits-enfants en héritage", a-t-elle souligné.

L'Agence devrait détailler ses mesures dans la journée de mardi.

Ensemble, centrales et raffineries sont responsables de près de 40% des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis.

L'administration du président Barack Obama s'est engagée à réduire les émissions de dioxyde de carbone, mais ses efforts ont été contrecarrés par le secteur de l'énergie et ses rivaux du parti républicain, dont certains membres doutent de la réalité du changement climatique.

Vous aimerez aussi

Environnement Naufrage du «Grande America», en direct : sans doute pas de pollution sur le littoral «avant 10 jours»
Des prélèvements effectués serviront à analyser la composition exacte des nombreuses boulettes retrouvées échouées.
Pollution Des milliers de boulettes de paraffine retrouvées sur 115 km de plages
Environnement Philippines : 40 kilos de plastique découverts dans l'estomac d’une baleine

Ailleurs sur le web

Derniers articles