Le prix de l'essence favorise les voitures économes aux Etats-Unis

Les ventes automobiles ont progressé en mars aux Etats-Unis alors que l'économie montre des signes d'amélioration et que les prix du carburant incitent à acheter des voitures plus économes, d'après les chiffres publiés mardi par les constructeurs[AFP/Archives]

Les ventes automobiles ont progressé en mars aux Etats-Unis alors que l'économie montre des signes d'amélioration et que les prix du carburant incitent à acheter des voitures plus économes, d'après les chiffres publiés mardi par les constructeurs.

Chrysler affichait la plus forte hausse et continuait son spectaculaire redressement tandis que le numéro deux Ford talonnait le premier constructeur mondial, General Motors (GM).

GM a annoncé mardi une hausse de 12% de ses ventes en mars aux Etats-Unis à 231.052 unités, moins qu'attendu par le site internet spécialisé Edmunds.com.

"La reprise économique et une gamme large de voitures et 4X4 économes en carburant tirent nos ventes depuis un an, mais leur impact combiné n'a jamais été aussi fort qu'en mars" a commenté Don Johnson, responsable des ventes de GM aux Etats-Unis, dans un communiqué.

Les voitures compactes ont enregistré la plus forte performance (+62%).

La principale marque du groupe, Chevrolet, a tiré les ventes du constructeur, à l'inverse de la marque de luxe Cadillac, qui continue à lester le groupe.

GM souligne aussi avoir écoulé 2.289 Volt le mois dernier, "50% de plus qu'en décembre, qui était le meilleur mois" pour l'hybride de GM depuis son lancement.

Ford n'a enregistré qu'une modeste progression de 5% de ses ventes à 223.418 unités le mois dernier, mais elles sont un peu meilleures que prévu par Edmunds.com. Le numéro deux se retrouve à un cheveu de GM.

Les ventes de la marque principale du groupe, Ford, ont progressé de 5,1%, tirées par la voiture compacte Focus et "les meilleures ventes jamais enregistrées" par la berline Fusion. L'enseigne de luxe Lincoln, à la traîne ces dernières années, a affiché une progression de 3,6% le mois dernier comparé à mars 2011.

"La hausse des prix de l'essence continue à entraîner une forte demande pour les véhicules économes en carburant de Ford", a remarqué Ken Czubay, directeur des ventes pour les Etats-Unis.

Le numéro trois américain, Chrysler, contrôlé par l'italien Fiat, a vu ses ventes bondir de 34% sur un an le mois dernier, à 163.381 véhicules, notamment grâce aux Chrysler 200 et 300 dont les ventes ont plus que doublé sur un an, suivi par les 4x4 Jeep (+36%).

La progression chez les voitures et véhicules lourds Dodge et chez les camions RAM a été un peu moins vive (+18% dans les deux cas).

La petite Fiat 500, qui avait fait son entrée aux Etats-Unis en mars 2011 avec 500 modèles écoulés, a enregistré le mois dernier des ventes de 3.712 unités.

Dans un communiqué, Chrysler souligne que ses ventes ont progressé chaque mois sur 24 mois d'affilée et qu'il s'agit pour mars du 10ème mois d'affilée de hausse à plus de 20%.

"La combinaison de disponibilité de crédits, d'une économie en amélioration, d'une demande qui repart et même de prix élevés de l'essence encourage les gens à acquérir de nouveaux véhicules plus économes en carburant et aident à tirer vers le haut les ventes du secteur", a commenté Reid Bigland, directeur des ventes aux Etats-Unis pour le groupe.

Le constructeur allemand Volkswagen, qui veut devenir un acteur important sur le marché américain et vise la première place mondiale, s'est pour sa part félicité d'un bond de 35% de ses ventes à 36.588 unités en mars, son meilleur score aux Etats-Unis "depuis 1973".

Vous aimerez aussi

Automobile Blanquefort : Ford préfère fermer l'usine plutôt qu'une reprise
Automobile La voiture électrique moins chère que l'essence
Les véhicules diésel ne pourront plus emprunter l'emblématique Friedrichstrasse, à Berlin.
Allemagne Les moteurs diesel bientôt interdits à Berlin

Ailleurs sur le web

Derniers articles