Amazonie : 3 fois plus de déboisements au 1er trimestre 2012

Les déboisements en Amazonie ont pratiquement triplé au cours des trois premiers mois de cette année par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué jeudi l'Institut brésilien de recherches spatiales (Inpe) sur la base de données satellitaires provisoires[AFP/Archives]

Les déboisements en Amazonie ont pratiquement triplé au cours des trois premiers mois de cette année par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué jeudi l'Institut brésilien de recherches spatiales (Inpe) sur la base de données satellitaires provisoires.

De janvier à mars 2012, la forêt amazonienne a perdu 388 km2 de végétation contre 135 Km2 au premier trimestre 2011.

C'est l'Etat du Mato Grosso (centre-ouest), terre d'élevage de bovins et grand producteur de soja, qui a été le plus touché avec une zone déboisée de plus de 285 Km2 en février.

"Nous n'avons pas de crise de déforestation", a toutefois assuré la ministre de l'Environnement Izabella Teixeira lors d'une conférence de presse.

Selon elle, l'augmentation des déboisements est due au temps clair au cours du premier trimestre, ce qui a permis au satellite de surveillance d'identifier facilement les zones affectées.

Lors du sommet sur le climat de l'ONU, en 2009 à Copenhague, le Brésil s'était engagé à réduire la destruction de la forêt amazonienne de 80% d'ici à 2020.

En 2011, la forêt amazonienne a perdu 6.238 km2 après un pic de 27.000 km2 en 2004.

Vous aimerez aussi

Polémique Brésil : un ministre accuse «La Reine des neiges» de rendre les enfants homosexuels
Le légendaire chef indigène brésilien Raoni sera présent à la 18e marche des jeunes pour le climat à Bruxelles ce vendredi 17 mai.
Manifestation Une marche pour le climat à Bruxelles en présence du chef indigène Raoni
Ronaldinho Brésil : Ronaldinho se met au rap pour dénoncer la corruption

Ailleurs sur le web

Derniers articles