Ces parlementaires qui ne jurent que par le vélo

Denis Baupin (c), député EELV et fondateur du "Club des parlementaires pour le vélo", à Toulouse en août 2004[AFP/Archives]

Des élus adhérents du Club des villes et territoires cyclables viennent de lancer le Club des parlementaires pour le vélo, qui veut agir en faveur d'une "vraie politique du vélo en France".

A l'occasion de ce lancement, Jean-Marie Darmian, président du Club des villes et territoires cyclables, député suppléant PS, et Denis Baupin, député EELV, soulignent dans un communiqué qu'il existe une politique vélo en France mais qu'elle est "le fait quasiment exclusif des collectivités locales qui assurent plus de 90% de l'investissement public".

Les fondateurs du Club des parlementaires sont tous des élus de gauche : outre Jean-Marie Darmian et Denis Baupin, les députés PS Annick Lepetit, Philippe Plisson et Alexis Bachelay, et les sénateurs PS Alain Anziani, Dominique Gillot et Roland Ries.

Une trentaine d'autres parlementaires auraient déjà fait savoir leur intention d'être membres, selon le Club des villes cyclables, qui prône "des incitations économiques de nature à enclencher des dynamiques vertueuses" et une inscription du vélo "dans les outils de la relance et du développement économique".

Après la création du Club des parlementaires, le Club des villes et territoires cyclables, qui rassemble plus de 1300 collectivités territoriales, a l'intention de venir offrir prochainement un vélo à chacun des membres du gouvernement, à la sortie d'un Conseil des ministres, afin qu'ils puissent repartir de l'Elysée en deux-roues.

Vous aimerez aussi

Environnement 13 conséquences concrètes du réchauffement climatique
Santé Régimes vegan, végétarien, végétalien, pescetarien : quelles différences ?
Environnement Six conséquences concrètes de la pollution de l'air sur la santé

Ailleurs sur le web

Derniers articles