Equateur : "Georges le Solitaire" inscrit au patrimoine national

Photo de la tortue "Georges le solitaire" fournie par le ministère de l'Environnement chilien en mars 2011[AFP/Archives]

L'Equateur a annoncé jeudi sa décision d'inscrire au patrimoine culturel national "Georges le Solitaire", une tortue géante centenaire, dernier représentant de son espèce décédé en juin dans l'archipel des Galapagos.

Unique survivant de l'espèce "Geochelone Abigdoni", l'animal est mort de cause naturelle, après plusieurs tentatives infructueuses de reproduction, dans un centre d'élevage de tortues de cette réserve naturelle isolée dans l'océan Pacifique, à 1.000 km des côtes.

"Georges le Solitaire" constitue un symbole de la lutte pour la protection d'un "écosystème fragile dont la conservation est la responsabilité de tous", a indiqué le vice-ministre équatorien du Patrimoine, Juan Carlos Coellar, dans un communiqué.

Des chercheurs ont été chargés d'une étude visant à démontrer l'intérêt scientifique que présente le corps de cette tortue, qui sera embaumé avant d'être exposé dans l'archipel des Galapagos.

Entre 30.000 et 40.000 tortues représentant une dizaine d'espèces différentes vivent dans ces îles classées au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis trois décennies et célèbres pour avoir inspiré la théorie de l'évolution des espèces du naturaliste britannique Charles Darwin.

Vous aimerez aussi

animaux Les animaux reconnus comme "doués de sensibilité" ?
animaux Un requin s'échoue sur les côtes bretonnes
Etats-Unis Vidéo : en skateboard, il se fait tracter par des pitbulls

Ailleurs sur le web

Derniers articles