Graves menaces sur l'eau en Chine

Les nouvelles centrales thermiques à charbon que compte construire d'ici 2015 la Chine vont causer de graves pénuries d'eau dans d'immenses régions déjà menacées par les carences hydriques, a affirmé mardi Greenpeace à Pékin.[AFP] Les nouvelles centrales thermiques à charbon que compte construire d'ici 2015 la Chine vont causer de graves pénuries d'eau dans d'immenses régions déjà menacées par les carences hydriques, a affirmé mardi Greenpeace à Pékin.[AFP]

Les nouvelles centrales thermiques à charbon que compte construire d'ici 2015 la Chine vont causer de graves pénuries d'eau dans d'immenses régions déjà menacées par les carences hydriques, a affirmé mardi Greenpeace à Pékin.

Le cycle de production d'énergie à partir du charbon, en particulier l'extraction du combustible, est très consommateur d'eau.

"Seize nouvelles centrales thermiques à charbon consommeront en 2015 au moins 10 milliards de mètres cubes d'eau -- l'équivalent d'un sixième du débit annuel du Fleuve jaune --, provoquant de graves crises de l'eau dans le Nord-Ouest aride du pays", souligne l'organisation de défense de l'environnement dans un rapport rendu public mardi.

"La vérité, c'est que dans cette zone du pays, chaque goutte d'eau est trop précieuse pour être gâchée. La Chine sacrifie ni plus ni moins le droit à l'eau de millions de personnes à (la production) d'énergie", dénonce Greenpeace.

La Chine est la première consommatrice mondiale de charbon (avec une tendance orientée à la hausse). Le pays tire 70% de son énergie de la combustion du charbon, ce qui en fait le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre.

La construction des nouvelles centrales thermiques s'inscrit dans le Xiang Plan quinquennal (2011-2015) en cours de mise en oeuvre dans la deuxième économie mondiale.

"Il est grand temps de peser à nouveau les avantages et désavantages de cette expansion vers l'ouest de l'industrie du charbon, et de reconnaître le douloureux héritage qu'elle va laisser: énormes émissions de carbone, terrible pollution de l'air et, de surcroît, un sinistre avenir pour de vastes régions arides", écrit Greenpeace.

Le charbon en Chine sert surtout à produire de l'électricité pour répondre à la demande en hausse constante.

Certaines régions de la Chine - surtout dans le nord - sont confrontées à des pénuries d'eau récurrentes, aggravées par la demande en forte augmentation, l'avancée du désert et le réchauffement climatique.

Vous aimerez aussi

Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à gauche sur la photo) et le commissaire européen chargé de l'Energie Maros Sefcovic à la fin d'une conférence de presse commune le 17 juillet 2018 à Berlin [Tobias SCHWARZ / AFP]
Energie Négociations sur l'épineux dossier du transit du gaz russe vers l'Europe
Dans une galerie du centre industriel de stockage géologique (Cigéo) à Bure dans la Meuse, le 16 avril 2018 [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives]
Environnement Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
A vélo sur la Route de la soie
Energie A vélo sur la Route de la soie

Ailleurs sur le web

Derniers articles