Gaz de schiste : des industriels appellent à relancer le débat

Un opposant au gaz de schiste [Joel Saget / AFP/Archives] Un opposant au gaz de schiste [Joel Saget / AFP/Archives]

Dix-neuf personnalités du monde de l'industrie ont signé un appel à relancer le débat sur le potentiel de la France en matière de gaz de schiste, publié mercredi par l'hebdomadaire L'Usine nouvelle sur son site internet.

"Nous, les représentants de la communauté de l'industrie, de ses patrons, cadres, techniciens et salariés, souhaitons la réouverture du débat sur le potentiel de la France en matière de gaz de schiste", souligne cet appel.

Les signataires, qui incluent la présidente du Medef Laurence Parisot, son homologue de la CGPME Jean-François Roubaud, ou encore le chef du Groupement des fédérations industrielles Pierre Gattaz, assurent qu'il ne faut pas exploiter cette ressource énergétique controversée "à tout prix", mais estiment que la France a "le devoir d'évaluer ses ressources potentielles" et doit chercher à "développer des modes d'exploitation propre".

"Nous demandons donc au président de la République d'engager un grand débat national et public sur les gaz de schiste qui impliquerait toutes les parties prenantes: les citoyens, les ONG, les industriels et les chercheurs", plaident-ils.

L'appel a été signé également par Laurent Chabannes, président de l'Union des industries utilisatrices d'énergie (Uniden), organisation dont les membres représentent plus de 70% de l'énergie utilisée par l'ensemble des industries françaises.

Les groupes pétroliers et gaziers et les industriels continuent de militer pour l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste, un an après l'interdiction en France de la fracturation hydraulique, seule technique connue pour extraire les gaz de schiste des sous-sols, fortement contestée en raison des risques qu'elle présente pour les nappes phréatiques notamment.

De leur côté, les opposants aux gaz et pétrole de schiste n'ont pas non plus baissé les armes. Pas convaincus par le rejet de sept demandes d'exploration d'hydrocarbures annoncé vendredi par le président François Hollande, ils organisent samedi des manifestations en région parisienne et dans le Gard dans le cadre d'une journée internationale de mobilisation.

Vous aimerez aussi

Emmanuel Macron avec Pedro Sanchez lors de la visite du premier ministre espagnol à Paris le 23 juin 2018. [ludovic MARIN / AFP/Archives]
Politique Macron en Espagne et au Portugal pour parler Europe et énergie
Strasbourg : une raffinerie transformée en site de géothermie
Energie Strasbourg : une raffinerie transformée en site de géothermie
Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à gauche sur la photo) et le commissaire européen chargé de l'Energie Maros Sefcovic à la fin d'une conférence de presse commune le 17 juillet 2018 à Berlin [Tobias SCHWARZ / AFP]
Energie Négociations sur l'épineux dossier du transit du gaz russe vers l'Europe

Ailleurs sur le web

Derniers articles