Venezuela : l'incendie dans une raffinerie bientôt maîtrisé

L'incendie dans une raffinerie de pétrole vénézuélienne, le 20 septembre 2012 à Puerto Cabello [Yorvis Weffer / AFP] L'incendie dans une raffinerie de pétrole vénézuélienne, le 20 septembre 2012 à Puerto Cabello [Yorvis Weffer / AFP]

L'incendie dû à la foudre, qui s'est déclaré mercredi dans une raffinerie de PDVSA au nord du Venezuela, touchant deux réservoirs de combustible, est "sous contrôle" et sera éteint ce vendredi, a affirmé le président vénézuélien Hugo Chavez jeudi soir.

"Nous sommes venus à bout du feu dans le premier (des deux réservoirs) et tout est sous contrôle (...). Demain (vendredi), avec l'aide de Dieu, nous éteindrons l'incendie qui touche le second", a déclaré M. Chavez lors d'un conseil des ministres retransmis à la radio et la télévision.

Un peu plus tôt, le ministre du Pétrole Rafael Ramirez avait annoncé qu'"il avait été possible d'éteindre" dès mercredi l'incendie provoqué par la foudre sur l'un des deux réservoirs d'essence" de la raffinerie d'El Palito, à Puerto Cabello, dans l'Etat de Carabobo.

"Jusqu'ici il n'y a aucun risque de voir se compliquer" la situation, a assuré le chef de l'Etat vénézuélien, alors qu'il y a moins d'un mois, un accident à la raffinerie d'Amuay, la plus importante du pays, a fait 42 morts.

"C'est une situation totalement différente de ce qui s'est passé à Amuay. Ce qui vient de se produire est accidentel, nous allons de toutes façons ouvrir une enquête", a déclaré M. Ramirez, qui préside le groupe public PDVSA.

Pour le président Chavez, bien qu'il soit "très étrange" que les deux incendies se soient produits à "peu de jours" d'intervalle, il n'existe pour l'heure aucune "preuve d'un quelconque sabotage" à El Palito.

En dépit de cet incendie, El Palito, qui dispose d'une capacité de production quotidienne de 135.000 barils de brut, "fonctionne normalement", a déclaré Asdrubal Chavez, vice-président en charge du raffinage chez PDVSA, propriétaire du site.

Le Venezuela est le principal producteur de pétrole d'Amérique du Sud et dispose des plus importantes réserves au monde. Selon les chiffres officiels, le pays produit en moyenne trois millions de barils/jour. De son côté, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) évalue la production à 2,3 mbj.

Le 25 août, une explosion provoquée par une fuite de gaz dans la raffinerie d'Amuay avait fait 42 morts et plus d'une centaine de blessés, sans compter de très importants dégâts matériels.

Vous aimerez aussi

Fioul : les consommateurs paient le prix fort
Energie Fioul : les consommateurs paient le prix fort
De la fumée s'élève le 7 septembre 2018  du siège du gouvernorat provincial à Bassora incendié ces derniers jours lors de manifestations [Haidar MOHAMMED ALI / AFP]
Moyen-orient Le Parlement irakien va interroger le gouvernement sur Bassora à feu et à sang
Nouvelle flambée des prix des carburants
Pétrole Nouvelle flambée des prix des carburants

Ailleurs sur le web

Derniers articles