Rhône-Alpes octroie 1,5 million d'euros sur 4 ans pour les abeilles

Une abeille [Philippe Huguen / AFP/Archives] Une abeille [Philippe Huguen / AFP/Archives]

Rhône-Alpes, première région productrice de miel, va consacrer 1,5 million d'euros sur quatre ans à la sauvegarde des abeilles et au maintien des apiculteurs sur son territoire, a annoncé le conseil régional mercredi dans un communiqué.

L'environnement est "de moins en moins propice" aux abeilles, qui sont victimes d'une surmortalité avec 20 à 30% de perte de cette population chaque hiver, souligne la collectivité. Le nombre d'apiculteurs, actuellement 6.500 dans la région dont 250 sont des professionnels, est en recul de 40% depuis 2000.

Le conseil régional entend notamment aider à ce que le cheptel des abeilles soit sain, veut aussi donner davantage de visibilité à l'apiculture régionale et augmenter le nombre d'apiculteurs.

Le lycée agricole de la Côte-Saint-André (Isère), seul établissement rhônalpin proposant une formation diplômante sur site, doit former 30 apiculteurs professionnels sur trois ans. Il travaille aussi sur un programme de recherche visant à sélectionner une abeille adaptée aux conditions de productions régionales.

La collectivité va soutenir de 2012 à 2015 la filière apicole à hauteur de 561.000 euros via un contrat régional d'objectifs, signé mercredi à la Côte-Saint-André, et pour 150.000 euros par an via le pôle d'expérimentation et de progrès Rhône-Alpes.

En outre, une enveloppe de 400.000 euros sur quatre ans est prévue pour aider les apiculteurs à acquérir les matériels nécessaires aux mielleries et aux ateliers de préparation et transformation des produits de la ruche.

Vous aimerez aussi

Yip Ki-hok, recupère des abeilles sauvages et un rayon de cire dans les environs de Hong Kong le 14 février 2019 [Anthony WALLACE / AFP]
Apiculture A Hong Kong, l'homme qui récoltait les abeilles à mains nues
Cuba : les frères Fundora, rois de l'apiculture
Apiculture Cuba : les frères Fundora, rois de l'apiculture
Aide de 3 millions d?euros : les apiculteurs « très dubitatifs »
Apiculture Aide de 3 millions d'euros : les apiculteurs «très dubitatifs»

Ailleurs sur le web

Derniers articles