Greenpeace s'en prend à Volkswagen au Mondial

La banière de Greenpeace au Mondial de l'automobile à Paris le 27 septembre 2012 [Eric Piermont / AFP] La banière de Greenpeace au Mondial de l'automobile à Paris le 27 septembre 2012 [Eric Piermont / AFP]

Greenpeace s'est invitée au salon automobile de Paris jeudi, jour d'ouverture pour la presse, en perturbant la conférence de presse du constructeur Volkswagen, accusé par l'ONG de "peser de tout son poids" pour affaiblir la politique climatique de l'Union européenne.

Des militants ont déployé une banderole indiquant "Volkswagen nous enfume" au-dessus du stand du constructeur avant de faire "fumer" une voiture à l'aide d'un fumigène, a indiqué l'ONG.

Trois d'entre eux ont été interpellés, a-t-on appris de source policière.

Greenpeace a lancé en juin une campagne pour dénoncer "l'influence néfaste" du premier constructeur automobile européen. L'ONG estime que Volkswagen "pèse de tout son poids pour affaiblir la future législation européenne" sur les normes d'émissions de CO2 des véhicules.

En juillet, la Commission européenne a présenté ses propositions pour réduire les émissions des automobiles d'ici à 2020, avec l'objectif de réduire les émissions moyennes des voitures neuves à 95 grammes de CO2 par kilomètre en 2020, contre 135,7g en 2011 et un objectif contraignant de 130g pour 2015.

Greenpeace réclame que l'objectif soit d'abaisser à 80g en 2020 et 60g en 2025.

"Volkswagen se donne une image très verte, mais derrière cet écran de fumée, la réalité est bien plus sombre", accuse Sébastien Blavier, chargé de campagne Energie-climat chez Greenpeace, cité dans un communiqué.

Les transports représentent environ 23% des émissions de CO2 en Europe, rappelle l'ONG, qui estime que le constructeur "doit donc soutenir sans plus attendre l'adoption de normes plus contraignantes pour la protection du climat et s'engager à fabriquer des voitures plus propres pour tous".

Avec cette campagne, c'est la première fois que Greenpeace, qui a déjà rappelé à l'ordre par le passé des constructeurs automobiles en jugeant leur communication "verte" inappropriée, s'attaque à un fabricant en particulier.

Le Mondial de l'auto ouvre ses portes samedi au public.

Vous aimerez aussi

Transports La E-légende, voiture star du salon de l'automobile 2018
Le salon de l'auto séduit aussi les enfants
Automobile Le salon de l'automobile séduit aussi les enfants
Des voitures Lotus présentées au Mondial de l'automobile le 04 octobre 2018 à Paris  [Christophe ARCHAMBAULT / AFP]
Salon de l'automobile Pour le public du Mondial de l'automobile, les bolides passent avant l'électrique

Ailleurs sur le web

Derniers articles