Eolien en mer: EDF s'allie à l'allemand wpd pour le nouvel appel d'offres français

Des éoliennes en mer [Jasper Carlberg/Dong / Scanpix/AFP/Archives] Des éoliennes en mer [Jasper Carlberg/Dong / Scanpix/AFP/Archives]

EDF Energies Nouvelles (EDF EN), la filiale d'EDF dans les énergies renouvelables, s'est associée à l'allemand wpd offshore pour répondre au second appel d'offres français d'éoliennes en mer, en partenariat exclusif avec Alstom pour la fourniture des matériels.

Avec ce partenariat, EDF EN et wpd offshore "mettront en commun leurs savoir-faire, leurs moyens humains et financiers au travers d'une société commune dont EDF Energies Nouvelles sera l'actionnaire majoritaire", ont indiqué jeudi les deux groupes dans un communiqué.

Les deux partenaires entendent répondre au deuxième appel d'offres lancé par le gouvernement pour des parcs éoliens en mer. Ils proposeront une éolienne française de 6 mégawatts (MW) spécialement conçue par Alstom.

Selon le communiqué, wpd offshore est un des leaders de l'éolien en Europe avec un portefeuille de 18 projets dans six pays, dont huit ayant obtenu l'ensemble des autorisations de construire pour une capacité cumulée de 2.500 MW.

"Nous sommes très heureux de nous associer à un partenaire européen reconnu dans le domaine de l'éolien en mer", a déclaré Yvon André, directeur général délégué d'EDF EN. "L'expertise de wpd offshore en matière de développement de projet, sa connaissance des enjeux locaux associées à notre expérience d'industriel et de producteur d'électricité sont des atouts déterminants", a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

Energie Les professionnels peu convaincus par la fin des chaudières au fioul d'ici 10 ans
Energie 30% des Français renoncent à se chauffer par manque d'argent
Buste de Benjamin Franklin, instigateur du changement d'heure, réalisé par Jean-Antoine Houdon
changement d'heure Qui a inventé le changement d'heure ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles