Comment se forme la grêle ?

De la grêle. (Photo d'illustration)[AFP]

Dimanche soir, la foudre et la grêle ont touché une bonne partie de l’Ile-de-France. Les Franciliens ont pu assister à une pluie de billes de glace de la taille d'une balle de golf. Mais comment marche la grêle exactement ?

 

Lorsqu’un orage éclate, même par forte chaleur, il n’est pas rare d'être témoin d'une averse de grêle.

Cette précipitation, souvent brève, locale et violente, obéit à des conditions climatiques particulières pour se former. L’air doit être tout d’abord très humide et les courants ascendants très puissants.

Les gouttes d’eau contenues dans un cumulonimbus, qui retomberaient normalement sous forme liquide, finissent par former de petites billes de glace parce qu’elles restent à très haute altitude, là où les températures sont inférieures à -10°C.

Plus le courant ascendant est fort, plus la grêle, prise dans des tourbillons, devient imposante en gelant et dégelant à plusieurs reprises. Jusqu'à ce que, trop lourds, les grêlons finissent par tomber.

En s’accumulant, ces morceaux de glaces peuvent ainsi, comme dimanche, dépasser la dizaine de centimètres. Et faire de gros dégâts.

infogrele.jpg

AFP

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles