Pharrell Williams à l'ONU pour parler bonheur et environnement

Pharrell Williams était l'invité des Nations Unies pour la journée internationale du bonheur du 20 mars.[Capture d'écran Youtube]

A l’occasion de la journée internationale du bonheur, le 20 mars, le chanteur Pharell Williams a investi le siège des Nations Unies à New York pour y faire un discours sur l’environnement, devant des centaines d’adolescents et d’enfants.

 

Dans une ambiance détendue, le rappeur et auteur américain, à qui l’on doit la chanson à succès "Happy", était invité par les Nations Unies à évoquer la question du bonheur et du climat. Un sujet qui lui tient à cœur, lui qui s’est associé avec l’ancien vice-président américain Al-Gore pour donner une série de concerts en juin en marge de la conférence de Paris fin 2015.

Affirmant que "le bonheur est un droit de naissance", il a expliqué  que "nous visitons nos voisins tels que Mars ou la Lune mais nous n’avons qu’une seule maison. Et il y a le changement climatique." Avant de sensibiliser son jeune auditoire "Et si vous ne faites pas attention à votre maison, il n’y a plus de vie. Nous devons passer du changement climatique à l’action climatique."

 

Les enceintes diffusent Happy

A la fin des discours prononcés par le chanteur puis par le petit-fils de l’océanographe Jacques-Yves Cousteau, les enceintes ont diffusé la chanson emblématique du rappeur. Maher Nasser, directeur des relations publiques de l’assemblée a même donné la permission à l’assistance de se servir de son téléphone et même de danser. A condition de ne pas le faire sur les tables.

 

 

Les adolescents ont même eu l'autorisation, dans le calme, de faire une photo avec l’artiste. Un moment qui s’est vite transformé en mouvement de foule, chacun voulant son selfie avec la vedette. Les agents de sécurité ont été contraints d’agir pour éviter les bousculades.

 

L'intégralité de la séance

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles