Pollution : la capitale en bonne voie

Des épisodes de pollution aux particules, favorisés par un temps sec et sans vent, affectent régulièrement la région parisienne. Des épisodes de pollution aux particules, favorisés par un temps sec et sans vent, affectent régulièrement la région parisienne. [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Les progrès sont encourageants. Paris se situe en effet au cinquième rang des capitales les moins polluées du continent, selon un classement de quatorze villes rendu public mardi 31 mars par le Bureau européen de l’environnement (BEE).

 

Une position occupée ex-æquo avec Helsinki et Londres. C’est une place de mieux que lors du dernier classement, en 2011, mais encore loin derrière Copenhague, Vienne et Stockholm, qui trustent les marches du podium. Dublin, Madrid, Rome, Lisbonne et Luxembourg, où le climat et la circulation automobile dense ne font pas bon ménage, forment quant à elles la queue du peloton.

L’organisme européen explique notamment la place de Paris par l’absence de règlementation contre les engins de chantier, qui roulent au diesel et sont très polluants.

Mais il reste optimiste pour l’avenir. "Il faudra sans doute attendre la mise en œuvre" du plan anti-pollution, dès le mois de juillet, pour que Paris "rattrape son retard sur ses consœurs européennes", souligne le BEE.

 

Le classement des capitales les moins polluées selon le BEE

1 - Copenhague

2 - Vienne

3 - Stockholm

4 - Berlin

5 - Paris, Londres, Helsinki

8 - Amsterdam

9 - Bruxelles

10 - Prague

11 - Dublin, Madrid, Rome

13 - Lisbonne

14 - Luxembourg

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles