Paris : la piétonnisation de la Petite ceinture en bonne voie

La Petite Ceinture est une voie ferrée abandonnée en plein Paris. La Petite Ceinture est une voie ferrée abandonnée en plein Paris. [Jacques Demarthon / AFP]

La piétonnisation de la Petite ceinture est sur les bons rails. La maire PS de Paris, Anne Hidalgo et le patron de la SNCF, Guillaume Pépy, doivent annoncer mardi un nouveau protocole d’accord "en faveur de la reconquête" de la boucle ferroviaire parisienne désaffectée.

 
Celui-ci permettrait de créer de nouveaux espace verts, des restaurants et des lieux dédiés aux activités sportives et culturelles. Cette annonce intervient alors qu’un nouveau tronçon est ouvert au public à partir de ce mardi à hauteur de la poterne des Peupliers (13e).
 
En 2006, un premier accord entre la municipalité et la SNCF, concessionnaire de la ligne, avait permis l’ouverture de sentiers de promenade dans le 15e (de la place Balard à la rue Olivier-de-Serres) et le 16e (entre les gares d’Auteuil et de la Muette), ainsi que de jardins partagés dans les 12e, 14e et 18e.
 
Utilisée au XIXe et au début du XXe siècle, la ligne de la Petite ceinture a été abandonnée pour le transport de personnes au profit du métro, devenant exclusivement réservée au fret dès les années 1930. Le transport de marchandise a ensuite duré jusque dans les années 1990, avant l'abandon total de la ligne.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles