Faune : la 6e extinction de masse a débuté

La faune terrienne est menacée d'extinction. [MARK RALSTON / AFP]

Selon une étude de chercheurs américains, la sixième extinction animale de masse de la planète Terre aurait débuté. La disparition d’espèces est cent fois plus rapide que par le passé.

 

Les animaux disparaissent à un rythme effréné. C’est en substance le constat d’une étude américaine menée par des chercheurs de plusieurs universités du pays. Ces derniers ont estimé qu'en l'état actuel des choses, les espèces de la faune terrienne pourraient s’éteindre cent fois plus rapidement que par le passé. Des résultats poussant les scientifiques à affirmer le début de la sixième extinction animale de masse.

Selon les experts de Berkeley, Princeton et Stanford, la planète bleue n’a plus connue ce genre de situation depuis 66 millions d’années. La Terre voyait alors les dinosaures disparaitre de sa surface dans des circonstances qui restent aujourd'hui encore mystérieuses. Cette fois, le phénomène s’expliquerait du fait des effets du réchauffement climatique, de la pollution et de la déforestation.

 

Bas de la fourchette

Si la tableau était déjà assez noir, les chercheurs ont tenu à faire savoir que les résultats de leur étude, publiée dans le journal Science Advances, sous-estimaient très probablement la réalité des choses. "Nous insistons sur le fait que nos calculs sous-estiment très probablement la sévérité de cette crise d'extinction, parce que notre objectif était de fixer un bas de la fourchette réaliste en ce qui concerne l'impact de l'humanité sur la biodiversité" affirment-ils ainsi.

A terme, cette catastrophe naturelle pourrait même affecter l’être humain, qui serait lui-aussi menacé d’extinction. "Si on permet que cela continue, la vie pourrait mettre plusieurs millions d'années à s'en remettre, et nos espèces elles-mêmes disparaîtraient probablement assez tôt", précise Gerardo Ceballos, de l'université autonome de Mexico.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles