L'UE exhorte de grands pays à soumettre leurs objectifs de réduction d'émissions

La ville de Delhi en Inde est très polluée. [wili hybrid / Wikicommons]

Le commissaire européen chargé du Climat, Miguel Arias Canete, a exhorté jeudi plusieurs grands pays, dont le Brésil et l'Inde, à soumettre "sans délai" leurs objectifs de réduction d'émissions de carbone, à l'approche de la conférence internationale sur le climat (COP 21) prévue fin novembre à Paris.

 

"Plusieurs pays clés du G20, comme l'Argentine, le Brésil, l'Inde, l'Indonésie, l'Arabie Saoudite, l'Afrique du Sud et la Turquie doivent présenter leurs intentions sans délai", dans l'optique d'obtenir un accord pour limiter à 2°C le réchauffement climatique, a-t-il dit lors d'un point de presse, regrettant aussi que "les discussions techniques soient sérieusement à la traîne des discussions politiques" dans ce dossier.

Il a également regretté que "les discussions techniques soient sérieusement à la traîne des discussions politiques" dans ce dossier, estimant que "cela doit changer". Le commissaire a salué comme "un progrès" le fait que 56 pays représentant 61% des émissions mondiales aient déjà présenté leurs objectifs de réduction de rejets de gaz carboniques.

Des déclarations qui interviennent à l'approche de la COP21, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre prochain à Paris.

Au sujet de la conférence internationale sur le climat, le président de la République François Hollande a affirmé jeudi qu'une absence d'accord serait "une catastrophe", soulignant par ailleurs qu'il fallait  "accompagner financièrement" les pays émergents ou vulnérables.  

 

Vous aimerez aussi

Climat Macron va être sacré «champion de la Terre»
Environnement 13 conséquences concrètes du réchauffement climatique
La tempête Isaac touche les antilles
Météo La tempête Isaac touche les Antilles

Ailleurs sur le web

Derniers articles