10.000 grenouilles meurent mystérieusement près du lac Titicaca

Des experts ont trouvé 500 cadavres de grenouilles sur un tronçon de 200 mètres le long du fleuve Coata.[HO / SERFOR / AFP]

Une véritable hécatombe. Les autorités péruviennes ont lancé mardi une enquête après la mort de 10.000 grenouilles géantes.

Menacée d'extinction, cette espèce la peau vert tachetée est répandue aux alentours du lac Titicaca. L'origine de la mort des grenouilles pourrait être la pollution d'un fleuve alimentant le lac.

A lire aussi : Le deuxième plus grand lac de Bolivie va disparaître

C'est une association locale, le Comité de lutte contre la pollution du fleuve Coata, qui a lancé l'alerte, apportant une centaine de dépouilles de grenouilles à Puno, capitale de la région, et accusant les autorités de ne rien faire face à la pollution du fleuve.

Des experts ont trouvé 500 cadavres de grenouilles sur un tronçon de 200 mètres le long du fleuve Coata, dans une région du sud du Pérou frontalière avec la Bolivie, qu'ils vont désormais analyser pour déterminer les causes de leur mort.

«Sur la base des déclarations des habitants et des échantillons trouvés dans les jours suivant l'incident, on estime que plus de 10.000 grenouilles ont été affectées, dans un rayon de 50 kilomètres», a expliqué dans un communiqué le Service national des forêts et la faune sylvestre (Serfor). 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles