Un Britannique risque la prison pour avoir tué deux papillons

Le papillon Grand Bleu a été répertorié dès 1795.[MARTIN WARREN / BUTTERFLY CONSERVATION / AFP]

Un collectionneur britannique est actuellement jugé pour la mort de deux papillons rarissimes, de l'espèce des Grands Bleus. Il et risque de la prison ferme.

Agé de 57 ans, Philip Cullen est soupçonné «d'avoir tué, capturé et possédé des Grands Bleus», un spécimen protégé. L'accusé affirme les avoir achetés dans des fermes d'élevage en Europe. En réalité, il a été repéré en train d'attraper lui-même des papillons Maculinea arion (azurés du serpolet) dans deux sites protégés du Goucestershire et au Somerset

A lire aussi : Pourquoi faut-il éviter de toucher un papillon ?

La police a mené une perquisition à son domicile de Bristol, où elle a retrouvé de nombreux papillons morts, dont cette espèce rare. Elle a disparu du Royaume-Uni en 1979 et a été réintroduite en Suède en 1983 dans des sites protégés. Mais il existe un marché noir du trafic du Grand Bleu selon l'ONG Butterfly Conservation. Ils sont d'abord retouchés pour ressembler aux originaux collectionnés à l'époque victorienne et se négocient entre 230 et 350 euros. 

Le verdict sera rendu le 7 avril.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles