Le tourisme spatial devient une réalité

[CC/IrishFireside]

Depuis ses prémices en 2001 avec la société Space Adventures, le tourisme spatial devient une réalité. Virgin Galactic a ainsi annoncé ses premiers vols. De son côté, l’européen Astrium confirme son projet d’avion spatial à destination du grand public. On parlerait même d’hôtels spatiaux…

Qui n’a jamais rêvé d’aller faire un tour du côté des étoiles, pour admirer la Terre depuis l’espace ? L’idée semble folle, elle est pourtant en train de devenir réalité. Le 22 octobre dernier, le milliardaire britannique Richard Branson dévoilait près de Las Cruces, dans l’Etat du Nouveau- Mexique, la piste de décollage de son futur vaisseau spatial qui transportera des touristes dans l’espace d'ici moins d'un an, aux couleurs de la société Virgin Galactic.

L’expérience a déjà été réalisée par la société américaine Space Adventures, qui a envoyé sept touristes dans l’espace entre 2001 et 2009, à bord du vaisseau russe Soyouz, à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Un voyage réservé à une minorité de privilégiés, étant donné le prix du billet : quelque 20 millions de dollars par spationaute. Aujourd’hui, Space Adventures développe son offre et propose désormais un voyage touristique vers la Lune…

 

A bord du «Virgin Space Ship» (VSS)

Il n’y a qu’à observer le projet faramineux de Richard Branson, qui ambitionne d’être la première entreprise commerciale de tourisme dans l’espace, pour comprendre que le tourisme spatial prend une ampleur significative. Ici, pas de séjour à bord de l’ISS mais un vol suborbital, dont la commercialisation s’avère déjà juteuse.

L’entreprise aéronautique aurait déjà recueilli plus de 45 millions de dollars auprès des quelque 390 clients inscrits pour les premiers vols du vaisseau de la compagnie, baptisé Virgin Space Ship (VSS). Coût du vol : 200 000 dollars par personne.

L’avion fusée emmènera ces pionniers du tourisme spatial à 100 km d’altitude pour un vol d’une durée de deux heures et demie, comprenant 3 à 5 minutes de vol en apesanteur. Trois jours d’entraînement seront nécessaires pour accéder à ce voyage révolutionnaire. Virgin Galactic planifie d’envoyer en orbite 500 passagers par année.

Les premiers vols commerciaux sont annoncés pour 2014, voire 2015. Malgré un premier essai prometteur, le développement de l'avion-fusée SpaceShipTwo accumule les retards et les premiers vols ne pourraient monter qu'à 65, voire 70 kilomètre d'altitude. 

Les stars se pressent pour pouvoir participer à ces vols. En janvier 2011, Matthew Bellamy, le leader du group britannique Muse, déclarait vouloir donner le premier concert de l’espace à bord du vaisseau spatial appartenant à Richard Branson. Le chanteur Justin Bieber, le physicien Stephen Hawkins et l’acteur Leonardo DiCaprio ont annoncé qu’ils feraient partie des 1000 premiers touristes de l’espace.

 

 

Des vols suborbitaux européens

En 2007, c’était au tour de la filiale d’EADS, la société Astrium, d’annoncer la construction d’un «avion spatial», pour un premier décollage prévu au départ en 2012. Depuis, les objectifs ont été revus à plus long terme, mais la société confirme le projet. L’avion spatial d’Astrium, baptisé Spaceplane, proposera un voyage d’une heure et demie dans l’espace, pour quatre passagers.

Selon la société Astrium, tous les tests sur maquettes ont été effectués. Mais la construction – qui coûte 1 milliard d’euros – nécessite de trouver des partenaires. Il faudra ensuite attendre cinq à sept ans pour un premier lancement

 

 

De son côté, la compagnie néerlandaise KLM a annoncé mi-novembre s’associer avec l’entreprise Space Experience Curacao (SXC) pour commercialiser des vols suborbitaux au départ des Antilles néerlandaises de Curaçao. Prix de ce voyage à 61 km d’altitude : 70 000 euros.

 

Une chambre avec vue sur la Terre

Réserver une chambre dans un hôtel spatial pourrait sortir du domaine de la science-fiction plus tôt qu’on ne le croit. La société russe Orbital Technologies a annoncé fin septembre le lancement en 2016 du premier hôtel en orbite autour de la Terre, appelé pour l’instant Station Spatiale Commerciale (CSS). Ce premier hôtel orbital aurait quatre compartiments et pourrait accueillir sept personnes. Les touristes s’y rendraient à bord des vaisseaux Soyouz de l’Agence spatiale fédérale russe…

 

Justin Bieber va jouer au cosmonaute

Leonardo DiCaprio va s'envoler dans l'espace

Une émission de télé-réalité en projet ... sur mars

Le tourisme spatial fait ses grands débuts en France

Le tourisme spatial est en plein boom

 

À suivre aussi

Le musée de l’air et de l’espace de Washington regorge de trésors
Espace Le musée de l’air et de l’espace de Washington regorge de trésors
Apollo 11 Les 5 documentaires pour tout savoir sur la Lune
L'astronaute américain de la NASA Andrew Morgan, le cosmonaute russe Alexander Skvortsov et l'astronaute italien Luca Parmitano de l'Agence spatiale européenne (ESA), après une conférence de presse au cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan le 19 juillet 2019 [Kirill KUDRYAVTSEV / AFP]
Espace 50 ans après Apollo 11, décollage de trois astronautes pour l'ISS

Ailleurs sur le web

Derniers articles