La comète Lovejoy contient de l’alcool et du sucre

La comète Lovejoy était visible à l'oeil nu en janvier 2015.[NASA/MSFC/MEO/Aaron Kingery]

Des chercheurs de l’Observatoire de Paris ont découvert que l’atmosphère de la comète Lovejoy contenait de l’alcool et du sucre.

L’astre était passé au plus près du soleil et de la Terre en janvier dernier, permettant aux observateurs de la voir dans le ciel à l’œil nu. A cette occasion, les chercheurs avaient entamé l’analyse de son atmosphère. Analyse dont les résultats ont été dévoilés jeudi dernier.

On a ainsi appris que les observations réalisées en début d’année avec un radiotélescope ont permis de découvrir 21 molécules produites par la comète. L’alcool éthylique et le glycoaldéhyde (sucre) en font ainsi partie. Ces molécules, contenues dans la glace de Lovejoy, ont été libérées lorsque l’objet s’est approché du soleil.

500 bouteilles de vin

«La quantité d’alcool éthylique qui s’échappe chaque seconde des glaces de la comète Lovejoy correspond à celle contenue dans 500 bouteilles de vin !» explique Nicolas Biver chercheur au CNRS à l’Observatoire de Paris.

Lovejoy a initialement été découverte en août 2014 par le chercheur australien Terry Lovejoy, qui a donné son nom à la comète. Cette dernière vient des régions les plus froides du système solaire, plus précisément du nuage d’Oort, un réservoir de comètes situé aux confins du système solaire.

À suivre aussi

Science Une neuvième planète détectée dans notre système solaire ?
médical Une IA peut prédire si vous allez décéder dans l'année, mais on ne sait pas comment elle fonctionne
Science Le secret du plaisir musical aurait été découvert

Ailleurs sur le web

Derniers articles