La sonde Rosetta s'est écrasée sur Tchouri

L'ESA a choisi de mettre fin de façon à la mission pendant qu'elle contrôle encore Rosetta.[Jean-Baptiste Vincent / NATURE / AFP]

Un sacrifice final pour une mission spatiale historique. La sonde européenne Rosetta s'est écrasée volontairement vendredi à la mi-journée sur la comète Tchouri, signant la fin d'une odyssée spatiale de plus de douze ans.

Rosetta est ainsi la première sonde à avoir escorté une comète dans sa course, pendant plus de deux ans, récoltant une abondante moisson de données qui occuperont les scientifiques pendant des décennies. Son petit robot-laboratoire Philae a réalisé le 12 novembre 2014 une première historique en se posant sur la comète Tchouri.

A lire aussi : Rosetta va finir sa mission en s'écrasant sur la comète Tchouri

Mais la sonde commençait à manquer de puissance à mesure qu'elle s'éloignait du soleil. L'ESA avait donc choisi de mettre fin à la mission pendant qu'elle contrôlait encore Rosetta et que celle-ci avait encore assez de puissance pour travailler. Rosetta, commandée à distance depuis Darmstadt en Allemagne, a allumé jeudi soir ses propulseurs pour se mettre sur une trajectoire la menant directement en collision avec la tête de Tchouri. Un film-drame qui se joue à 720 millions de kilomètres de la Terre et que les internautes ont pu suivre en direct :

Fin de mission de la sonde Rosetta, le 30... par CNES

La mission Rosetta visait à mieux comprendre la formation du système solaire. Les comètes sont apparues il y a 4,5 milliards d'années et sont en quelque sorte restées dans le «congélateur» de l'espace pendant quasiment tout ce temps. Lancée en mars 2004, Rosetta, qui a parcouru 7,9 milliards de kilomètres, escorte depuis août 2014 la comète Tchourioumov-Guérassimenko. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles