Les aliments ultra-transformés nuiraient fortement à notre santé

Lorsqu’un participant de l'étude augmentait sa consommation de produits ultra-transformés de 10 %, son risque de mortalité s'aggravait en parallèle de 14 %. Lorsqu’un participant de l'étude augmentait sa consommation de produits ultra-transformés de 10 %, son risque de mortalité s'aggravait en parallèle de 14 %. [JOEL SAGET / AFP]

Une étude française, publiée lundi 11 février dans la revue de l’Association médicale américaine, «Jama Internal Medicine», a relevé l'impact inquiétant des produits ultra-transformés sur notre santé.

Bonbons, nuggets, plats préparés, soupes en sachets… Ces produits ultra-modifiés vont jusqu’à représenter entre 25% et 50% de notre alimentation totale selon Le Monde.

L’EREN, équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle, a analysé les habitudes alimentaires de 44.551 Français ayant participé à cette étude en ligne baptisée NutriNet-Santé, créée en 2009. Des volontaires qui étaient à 73% des femmes et âgés de plus de 45 ans, et dont les produits ultra-transformés représentaient globalement 14,4% de leur consommation, et 29% de leur apport énergétique total. Au bout de sept ans, 602 personnes étaient décédées, dont 219 à cause d'un cancer.

Un risque de mortalité aggravé

L'étude est arrivée à la conclusion que lorsqu’un participant augmentait sa consommation de produits ultra-transformés de 10 %, son risque de mortalité s'aggravait en parallèle de 14 %.

Ce phénomène serait notamment causé par la présence de nombreux additifs dans ces produits, dont un quart sont suspectés d’être nocifs. 

Pauvres en bons nutriments et remplis de sel, additifs et sucres, ces aliments seraient dangereux pour notre santé. Mais l'un des auteurs de l'étude, Mathilde Touvier, directrice de l’EREN, souhaite malgré tout rassurer les consommateurs en assurant qu'il «ne faut pas être alarmiste (...) et dire qu'en mangeant un plat préparé on a un risque supplémentaire de 15% de mourir».

Le tout est surtout de consommer ces aliments de façon très occasionnelle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles