On a testé Piero TT, la trattoria parisienne de Pierre Gagnaire

Pour cette troisième adresse dans la capitale, le maestro des fourneaux a fait venir certains de ses collaborateurs issus de son restaurant gastronomique rue Balzac. [© Marco Strullu]

Le chef étoilé Pierre Gagnaire séduit avec la version parisienne de son restaurant Piero TT de l’hôtel Les Airelles, à Courchevel. Aucune fausse note pour cette trattoria qui invite à la dolce vita.

En lieu et place de son restaurant aux airs iodés, Gaya, déplacé à quelques mètres seulement, rue Saint-Simon (Paris,6e), le chef Pierre Gagnaire a souhaité créer un lieu chic et convivial afin de mettre en avant «une gastronomie plus décomplexée, à la fois exigeante et accessible, simple et réconfortante».

Pour ce faire, il a pu compter sur l’aide de l’architecte d'intérieur Richard Lafond qui a imaginé un Piero TT sur deux niveaux, décoré de boiseries, de tables en marbre de Carrare et de murs vert amande sur lesquels sont exposées des photos en noir et blanc que l'on admire tel un livre de souvenirs.

001-fr-pierre_gagnaire-restaurant_piero-marco_strullu-0119-0113.jpg

© Marco Strullu

Installés au comptoir entre copains ou dans des fauteuils en cuir pour un moment plus intimiste en amoureux, les clients découvrent une carte courte et prometteuse, rendant hommage aux plus célèbres plats transalpins.

piero_tt.jpg

© C. Marsal

Le Sicilien Ivan Ferrara, à qui Pierre Gagnaire a confié les rênes de cette nouvelle cuisine, nous met immédiatement l’eau à la bouche avec une sélection d’antipasti qui sent bon l’Italie comme la burrata (16 euros) ou l’assiette de fritures (pistes et petites crevettes) à la moutarde de Crémone (15 euros), concurrencée par un carpaccio de seiche au vinaigre de Barolo (15 euros), à la chair ferme et fondante, que l’on savoure avec un riz soufflé croustillant.

fritures_restaurant_piero-marco_strullu-friture_pistes_petites_crevettes_oignon_kale_moutarde_de_cremone_cuisinee.jpg

© Marco Strullu

carpaccio.jpg

© C. Marsal

Ce voyage gustatif se prolonge par un florilège de pâtes et de risotto, à l’instar des spaghetti frais à la guitare parfumés à la truffe noire Melanosporum (40 euros), des ravioles onctueuses et farcies de ricotta et de roquette, avec un beurre doux à la sauge (22 euros), ou encore des gnocchi – à tester impérativement – disposés sur une crème d’épinard et agrémentés de quelques lamelles de jambon de Parme (25 euros).

gnochhis.jpg

© C. Marsal

Pour ceux qui souhaiteraient de la viande ou du poisson, on vous conseille le «gambero rosso» (crustacé proche des gambas) déglacé au Cynar ( 30 euros) et l’incontournable veau à la milanaise et ses artichauts camus au cresson (32 euros).

Au milieu d’une équipe 100% italienne à l’accent chantant, la pâtissière française Julie Bellier crée la surprise avec une carte de desserts alléchants. Si elle a retravaillé avec Pierre Gagnaire des classiques comme le tiramisu (13 euros), la torta caprese - sans gluten - (8 euros) et le baba au rhum (15 euros), la jeune femme remporte tous les suffrages avec sa glace burrata au Campari et son crémeux de marrons (10 euros). Un pur délice, légèrement amer, qui vient parfaire un dîner réussi.

001-fr-pierre_gagnaire-restaurant_piero-marco_strullu-0119-0497.jpg

© Marco Strullu

A noter qu'un restaurant italien ne serait rien sans ses vins. Et Piero TT aura de quoi satisfaire tous les amateurs de bons crus qui pourront compter sur les conseils avisés du sommelier Michele Lella. Souriant et à l'écoute des clients, ce passionné sera par ailleurs toujours prêt à raconter quelques anecdotes sur son pays natal... autour d'un verre de Grappa.

grappa.jpg

© C. Marsal

On ressort de ce lieu les papilles en émoi et le sourire aux lèvres, avec l'irrésistible envie d'y revenir au plus vite pour profiter encore une fois de la dolce vita façon Piero.

Piero TT, 44, rue du Bac, Paris 7e. Ouvert tous les jours, sauf le dimanche et le lundi.

 

 

À suivre aussi

champagne 5 champagnes pour le réveillon
food 5 coffrets champagne à offrir à Noël
food 5 bûches de Noël qui se dégustent à plusieurs

Ailleurs sur le web

Derniers articles