Cyril Lignac ferme son restaurant étoilé et critique le Michelin

A 41 ans, l'Aveyronnais est devenu une figure incontournable du PAF et gère de nombreux établissements à Paris. [© FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Le chef médiatisé Cyril Lignac a annoncé la fermeture de son restaurant étoilé, Le Quinzième. Une occasion de tacler la vénérable institution que représente le guide Michelin. Et cela ne manque pas de croquant.

En 2005, les téléspectateurs de M6 découvraient ce jeune chef aveyronnais dans l’émission «Oui chef !», et assistaient à l’ouverture de son premier restaurant parisien baptisé Le Quinzième. Un établissement gastronomique qui a décroché une étoile au guide Michelin en 2012.

Mais, rien ne va plus avec l'intransigeant guide rouge, et Cyril Lignac s’apprête à mettre les clés sous la porte fin juillet.

Dans une interview accordée au quotidien Le Monde, celui qui a partagé la vie de l’actrice Sophie Marceau avoue en effet un certain ras-le-bol. «À partir du moment où le Michelin te distingue, tu n’es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus», explique cette figure incontournable du PAF qui n’a jamais obtenu une 2e étoile.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Kitchen life with my chef @mat.croze #happy #fun #photography #gourmandcroquant #cyrillignac

Une publication partagée par Cyril Lignac (@cyril_lignac) le

«Et je m’interroge : est-ce que les gens ont encore envie d’un restaurant gastronomique ? (...) Il faut voir les choses en face : un gastro, ça signifie un personnel nombreux, des produits qui coûtent cher, et donc des menus très chers… Est-ce que c’est en phase avec la société d’aujourd’hui ? Moi, en tout cas, je suis plus heureux dans les restaurants où je fais la cuisine que j’aime sans me poser de questions, où on boit des cocktails, où les gens sont joyeux», ajoute le chef qui officie actuellement comme juré dans l’émission «Le meilleur pâtissier, le choc des nations».

Malgré cette fermeture et la perte de son étoile, Cyril Lignac reste à la tête de trois autres restaurants dans la capitale (Le Chardenoux, Aux prés et Le bar des prés), ainsi que de cinq pâtisseries et de deux chocolateries. Et en véritable businessman, il réfléchirait déjà à une nouvelle adresse qu'il souhaite à son image…

À suivre aussi

food 5 plats incontournables des plus grands chefs
food Un hamburger au Vieux-Lille chez PNY et La Maison Plisson
food Une collection de cocottes Star Wars

Ailleurs sur le web

Derniers articles