Un robot autonome qui prépare des pâtes bientôt à Paris

Le robot peut produire jusqu'à 800 plats de pâtes par heure[©Cala]

Nouveau venu dans la Foodtech, Cala entend régaler les étudiants avec des plats de pâtes «frais et bon marché» et surtout préparé par un robot.

En janvier prochain, le premier point de vente doit prendre ses premières commandes à Jussieu, juste en face de la fac.

Le robot 100% indépendant est en cours de finition. Il sera capable de cuisinier un plat de pâtes al dente ou fondantes, avec une sauce fraîche. Les sauces seront apportées à la machine chaque matin.

cala-robot_5d77b0cc500f2.jpg

[©Cala]

Les recettes sont en cours d’ajustement et subissent une batterie de dégustations pour être optimales en janvier. Une dizaine de recettes seront disponibles d’après Ylan Richard, CEO de Cala.

Pour les produits, le local et le bio sont privilégiés d’après le staff comme pour les tomates ou les oignons. Ça sera en revanche plus difficile avec le parmesan. Les pâtes quant à elles seront 100% made in Italy.

4cala_5d77b0e9aa7b0.jpg

[©Cala]

Le robot-chef sera un bourreau de travail. Il sera capable de fournir

1800 plats par jour et jusqu’à 800 par heure.

Le consommateur aura le choix entre quatre recettes par jour (bolognaise, carbonara, pesto), quatre types de pâtes (penne, macaroni, fusilli… mais pas de spaghetti, trop compliqués à cuisinier). Avec une boisson, le plat coutera 6 euros.

La start-up vient de boucler une levée de fonds d’un million d’euros. Parmi les investisseurs on compte l’actuel CEO de Burger King France et d’autres pointures de la Tech, preuve que le pasta-robot est pris au sérieux.

A 21 ans, Ylan Richard est à la tête d’une start-up prometteuse. D’ailleurs, il fait savoir qu’elle recrute.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles