"L’alimentation des joueurs est capitale"

Yannick Coquisart est le Chef de Cuisine des Bleus de la Sodexo Sports & Loisirs. Yannick Coquisart est le Chef de Cuisine des Bleus de la Sodexo Sports & Loisirs. [DR]

Il est le "24e" homme" des Bleus. Yannick Coquisart (Sodexo Sports & Loisirs) est le Chef de Cuisine de l’équipe de France de football. Il concocte les plats de Didier Deschamps et de ses joueurs pendant la Coupe du monde au Brésil. Direct Matin l'a interrogé sur son rôle.

 

Comment vous organisez-vous pour nourrir les Bleus ? 

Le docteur Legall, le médecin des Bleus, prépare un cahier des charges que nous appliquons scrupuleusement en fonction des besoins des joueurs : entrainement, jour de repos, jour de match… 

 

Comment les plats sont-ils élaborés ? 

Les plats sont tous élaborés sur place avec des équipes que je pilote. Je les briefe le matin, leur donne mes recettes et vérifie la bonne réalisation de l’ensemble des mets pour être présentés aux Bleus. Je m’assure également que tous les produits correspondent à nos attentes en terme de traçabilité et sécurité alimentaire. 

 

Quelle est la base de leur alimentation ? 

Pour des repas parfaits, nous appliquons la règle des trois : trois repas par jour et trois groupes d’aliments. Les glucides pour l’énergie, les protéines pour la réparation des muscles et les fruits et légumes pour la protection de la santé. Sur ce dernier point, nous faisons beaucoup d’efforts pour encourager les joueurs. Et les produits brésiliens ne peuvent que donner envie par leurs saveurs et leurs couleurs.

 

Justement, avez-vous apporté de la nourriture de France ou utilisez-vous des produits locaux ?

Aucun produit n’a été apporté de France : nous travaillons des produits locaux, de saison. Le Brésil offre de nombreuses possibilités, notamment pour les fruits, les légumes, les poissons et les viandes.

 

Quelle est l’importance de l’alimentation pour les joueurs ?

Elle est capitale. L’équipe de France de Football est convaincue que l’attention portée à la qualité de notre alimentation constitue un atout pour une bonne santé et pour la performance, et donc de bénéficier d’un avantage nutritionnel sur nos adversaires. Cela veut dire manger des aliments sans produits chimiques néfastes, additifs ou mauvaises graisses. Le meilleur moyen d’y arriver est de fournir - lorsque cela est possible - des viandes et des légumes de saison, produits localement.

 

Les joueurs font-ils attention à ce qu’ils mangent ?

Ce sont des compétiteurs aguerris. Pendant le Mondial, ils font très attention à leur alimentation, même s’il nous leur apportons quelquefois des petits plaisirs validés par le médecin : soirée pizzas, animations crêpes,…

 

Quels types d’aliments sont prohibés ?

Il n’y a pas d’aliments prohibés, mais plutôt des conseils culinaires, comme ne pas cuire les pâtes ou le riz à l’avance, faire de la purée de pomme de terres fraiches, éviter les huiles, la mayonnaise, le gras des viande, privilégier les herbes et épices pour le goût plutôt que les excès de sel.

 

Le staff est-il logé à la même enseigne ?

Il en est de même pour le staff, même si pour les joueurs, la boisson est du jus de fruits à discrétion, le staff apprécie un verre de vin en accord avec les mets proposés.

 

Certains joueurs ont-ils des exigences particulières ?

Des exigences non, mais des recommandations émanant du médecin oui. Chaque joueur a un suivi personnalisé de l’équipe médical auquel nos équipes sont attentives.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles