La Seleçao jouera-t-elle encore en jaune après Brésil-Allemagne ?

Le Brésil jouera-t-il encore en jaune ? [Franck Fife/AFP]

Le Brésil humilié par l’Allemagne mardi à Belo Horizonte a-t-il disputé son dernier match en jaune ? Si l’idée prête à rire, elle n’est finalement pas si saugrenue.

 

Certaines couleurs sont associées à des équipes. L’orange pour les Pays-Bas, le bleu pour la France et l’Italie, le rouge pour l’Espagne et le jaune pour le Brésil. Mais la claque de mardi soir subie par le Brésil face à l’Allemagne pourrait enterrer le maillot jaune du Brésil pour toujours.

Aucune décision n’est encore prise, mais au Brésil le football est aussi affaire de superstition et de (mauvais) souvenirs. Le 7-1 concédé face à la Mannschaft s’inscrit comme la plus grosse défaite de la Seleçao en Coupe du Monde.

 

Le mythe du Maracanazo

Un autre match restait jusqu’à mardi soir comme LE pire souvenir du football brésilien. Le 16 juillet 1950, pour la première Coupe du Monde au Brésil, l’Uruguay s’imposait au Maracana (2-1) et brisait le rêve de première victoire mondiale de tout un peuple.

Les 199.000 spectateurs du stade de Rio sont restés silencieux quand Alcides Gigghia a marqué le second but uruguayen à la 79e minute. Le stade entier est demeuré incrédule, les hommes en blanc (le Brésil) ont laissé passer leur chance et donné naissance au mythe du Maracanazo, nom donné à cette défaite par les Brésiliens.

 

Une défaite qui laisse des traces ?

Le Maracanazo est (aussi) célèbre pour ce qu’il a engendré. Tout d’abord, il n’y eut pas de remise de prix puisque personne n’avait préparé de discours en cas de victoire de l’Uruguay.

La rumeur dit aussi que Flavio Costa, entraineur du Brésil, a quitté le stade déguisé en nounou pour échapper à la foule.

Ce qui n’est pas une rumeur, en revanche, c’est que le Brésil n’a pas disputé de match de football pendant deux ans après la cuisante défaite. Et il a fallu quatre ans pour que la Seleçao foule de nouveau la pelouse du Maracana.

 

Abandon du maillot blanc

Lorsque le Brésil a retrouvé les terrains, cela s’est déroulé avec un nouveau maillot. Fini le blanc, à jamais, puisque trop associé au Maracanazo. Le Brésil joue depuis 1950 en jaune et vert. Couleurs avec lesquelles il a conquis cinq titres mondiaux et a subi la plus humiliante défaite de son histoire.

Alors, verra-t-on encore le Brésil jouer en jaune ou la Seleçao va-t-elle abandonner cette couleur désormais "maudite" ?

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles