Ces stars du foot qui rejoignent l’Indian Super League

Nicolas Anelka. [[IAN KINGTON / AFP]]

Comme il l’a annoncé aujourd’hui sur Twitter, Nicolas Anelka sera le prochain « vétéran » du football européen à intéger l’Indian Super League. C'est la dernière prise d'un championnat indien en plein boom.

 

Après Robert Pirès, Zico, David Trezeguet, Alessandro Del Piero, Bernard Mendy et bien d’autres encore, le français "mercenaire", qui ne jouait plus à West Bromwich Albion depuis la controverse de la quenelle, est lui aussi attiré par l’ISL, un championnat encore méconnu.

Le tout nouveau championnat indien qui débutera en octobre ne dure que trois mois. Cette ligue, qui vient remplacer le projet avorté de l’Indian Premier League, a été conçue en 2013 afin de "promouvoir le football" dans cette région du monde.

Les principaux investisseurs du championnat - IMG (International Management Group, une entreprise américaine) et Reliance Industries (une compagnie indienne) - ont mis les moyens pour rendre célèbre ce nouveau championnat. Pour l’occasion, les terrains des huits équipes concernées seront rénovés.

 

La venue de grandes stars du football

Alors que s’opposeront seulement huit équipes indiennes sur une courte période, et sachant qu’il n’y a ni coupe ni relégation à la clé, il fallait des grands noms pour provoquer la médiatisation du projet.

Ainsi, les "marquee player", c’est-à-dire joueurs vedettes, limités au nombre d'un par équipe, auront pour rôle de lustrer l’image médiatique de leur club.

Parmi eux, de grands noms. Robert Pirès jouera au FC Goa avec Zico, David James chez les Kerala Blasters (il exercera aussi la fonction d’entraineur), David Trezeguet au FC Pune City, Bernard Mendy au Club Chennai et le petit dernier, Nicolas Anelka, au Mumbay City FC. Marco Materazzi, champion du monde en 2006 avec l’Italie, deviendra l’entraineur des Chennai Titans.

Sur le modèle de la MLS (Major League Soccer), aux Etats-Unis, un championnat aux ambitions nouvelles semble se développer en Inde, et représenter un grand intérêt pour les joueurs européens en fin de carrière. Le détail financier des contrats n'a pas été dévoilé.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles