Fou de joie, il fait une pirouette, tombe et se tue

Photo d'illustration. [AFP/ Archives/ Jacques Demarthon]

Peter Biaksangzuala, un footballeur indien de 23 ans, est décédé dimanche 19 octobre, cinq jours après avoir effectué un saut périlleux pour célébrer son but contre le Chanmari West FC.

 

L'accident s’est produit lors d’un match de troisième division indienne entre les clubs de Bethlehem Vengthlang FC, où évoluait Peter Biaksangzuala, et le Chanmari West FC, à Guwahati, ville du nord-est de l’Inde.

A la 62e minute du match, Peter Biaksangzuala permet à son équipe de revenir au score en marquant un but, suite à un coup franc bien tiré.

Fou de joie, le jeune Indien a célébré son but en enchainant une roue et un salto, raconte le Times of India. Mal retombé après son saut, l’homme se retrouve immobilisé au sol et semble gravement blessé. 

 

Le football indien en deuil

Touché à la colonne vertébrale, le footballeur est décédé le 19 octobre des suites de cette blessure, cinq jours après le match.

Les officiels du club ont organisé une cérémonie commémorative en l’honneur du joueur et décidé que le numéro 21 ne serait plus jamais porté.

"C'était un joueur très bon et très discipliné... Il rêvait de jouer un jour en I-League (la première ligue indienne)" raconte endeuillé Lal Nghinglova Hmar, le secrétaire du ministère des Affaires étrangères indien. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles