Moins de subventions pour les fédés sportives les plus riches ?

Moins de subventions pour les fédérations sportives les plus riches ?[Photo d'illustration. ]

La commission des Finances du Sénat a proposé mercredi de réduire de 2,2 millions d'euros les crédits du programme sport dans le cadre du projet de loi de finances 2015, et plus précisément les subventions accordées aux fédérations sportives les plus riches.

 

Cette économie a pour objet de favoriser l'investissement des collectivités territoriales en limitant les coupes prévues dans le budget du Centre national pour le développement du sport (CNDS), et singulièrement dans les aides que cet établissement public accorde aux collectivités territoriales pour leurs investissements dans des infrastructures sportives, indique la commission dans un communiqué.

Les crédits d'État alloués aux fédérations sportives les plus riches représentent "le plus souvent moins de 1% de leur budget", précise la commission dans son communiqué.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles