Saint-Etienne est éliminé de l'Europa League

Saint-Etienne a finalement eu trop peu d'opportunité de forcer son destin européen dont il s'était pourtant fait une priorité en début de saison. [SERGEI SUPINSKY / AFP]

Saint-Etienne est éliminé de l'Europa League après sa défaite (1-0) chez les Ukrainiens de Dniepropetrovsk, qui sont donc qualifiés pour les 16e de finale, tout comme Mönchengladbach, Villarreal, Torino et le FC Bruges, après la 6e et dernière journée de la phase de groupes, jeudi.

 

A défaut de réussir un grand chelem en coupes d'Europe avec cinq représentants dans les tours à élimination directe, ce qui n'est plus arrivé depuis la saison 2008-2009, le foot hexagonal espère désormais voir Guingamp et Lille valider leurs billets, à partir de 21h05 (françaises). Après les qualifications de Monaco et du Paris SG pour les 8e de finale de la Ligue des champions, la 6e place de la France à l'indice UEFA ne s'en trouverait que renforcée.

Pour cela, les Guingampais devront ne pas perdre chez le PAOK Salonique et les Lillois devront s'imposer contre Wolfsburg. Tout ce que n'ont pas su faire les Verts, qui, contrairement aux deux autres clubs français en lice, n'avaient pas leur destin en mains.

Ils devaient faire un meilleur résultat que les Azerbaïdjanais de Qarabag pour espérer valider leur billet. Mais, alors que ces derniers ont concédé le nul (0-0) face à l'Inter Milan après s'être vus refuser un but pour hors-jeu dans les derniers instants, c'est bien Dniepropetrovsk, avec sa victoire, qui finit à la 2e place du groupe F, derrière les Nerazzurri déjà assurés d'être premiers.

Le premier revers des Verts dans la compétition après 5 nuls de rang est venu du but de Fedetskiy à la 66e minute. En position de hors-jeu au moment du coup franc tiré par Rotan et repoussé par le poteau, il a finalement hérité du ballon mal renvoyé par Perrin et battu Ruffier de près (66e).

Ce but était le 2e et fatal coup de massue sur la tête des Stéphanois, qui venaient, six minutes auparavant, de vendanger une énorme occasion d'ouvrir le score par Monnet-Paquet. Néanmoins, Dniepropetrovsk aurait ensuite pu alourdir l'addition si la transversale n'avait pas repoussé le tir de Gama (72e) et si Ruffier n'avait pas réussi une triple parade encore avec l'aide de la barre (88e).

Saint-Etienne a finalement eu trop peu d'opportunité de forcer son destin européen dont il s'était pourtant fait une priorité en début de saison avec l'espoir de renouer avec ses plus grandes heures passées. Au lieu de quoi les hommes de Christophe Galtier devront se concentrer sur les seules compétitions domestiques, dont la Ligue 1 où ils pointent tout de même au 4e rang avant la 18e journée et le déplacement à Nice dimanche.

Outre Dniepropetrovsk, Mönchengladbach et Villarreal, respectivement vainqueurs du FC Zurich (3-0) et chez l'Apollon Limassol (2-0), sont qualifiés en 1re et 2nde position dans le groupe A. Tout comme le FC Bruges et Torino, dans ce même ordre dans le groupe B, après leurs succès contre Helsinki (2-1) et à Copenhague (5-1).

 

 

À suivre aussi

Football La Ligue 1 en direct : l'OM remporte le choc contre Lyon grâce à un sublime Payet (2-1)
Ligue 1 Saint-Etienne-PSG, 25e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Mouvement social Saint-Etienne : les joueurs du FC Nantes bloqués par des gilets jaunes après leur match

Ailleurs sur le web

Derniers articles