Coupe de France : Nice et Lorient premières victimes de L1

Le jeune gardien de Nice Hassen Mouez, lors d'un match amical face au PSG, le 23 juillet 2014 à Béziers [Sylvain Thomas / AFP]

Nice et Lorient, éliminés par Valenciennes (L2) et Avranches (Nat), ont été les deux équipes de Ligue 1 à mordre la poussière lors des premières rencontres des 32e de finale de la Coupe de France disputées samedi.

 

Nantes, Reims et Evian/Thonon, opposés à des formations de Division d'Honneur (équivalent de la 6e division), ont en revanche fait respecter la hiérarchie.

Quelques heures après l'annonce d'un accord de principe pour la venue de Hatem Ben Arfa sur la Côte d'Azur, les Niçois ont livré une prestation d'une grande tristesse, échouant à dominer le 10e de L2 au stade du Hainaut (2-0). L'imprévisible attaquant aura du travail pour réveiller un secteur offensif en panne sèche.

Le constat est tout aussi accablant pour Lorient, terrassé en seconde période par Avranches (1-0), l'un des plus petits budgets de National. Déjà en difficulté en championnat (15e), les Merlus ont pris un sacré coup derrière la tête au moment d'entamer l'année 2015.

Les autres clubs professionnels, tous confrontés à des amateurs, ont eux évité le piège.

Nantes s'est débarrassé sans ménagement du Club Franciscain, attraction du week-end (4-0). Arrivés de Martinique mardi, les Antillais sont apparus dépassés à La Beaujoire même s'ils n'ont pas démérité, se procurant plusieurs occasions. Le métier des Canaris a fait la différence, bien aidé par l'exclusion d'Ephestion à la 52e minute.

Reims a également quelque peu tremblé après s'être fait rejoindre au score par le "Petit Poucet" officiel de la compétition, Saint-Maur Lusitanos. Mais Charbonnier et De Préville ont dans la foulée rétabli l'ordre côté champenois (3-1).

C'est surtout Evian/Thonon, 18e de L1, qui est passé tout près de l'humiliation contre Bobigny (3-0). Sur une pelouse à la limite du praticable, les Haut-Savoyards ont attendu la 66e minute pour trouver l'ouverture par Camus après avoir longtemps buté sur des Franciliens héroïques. Nielsen et Wass ont ensuite définitivement enterré les espoirs des amateurs.

Le choc de Ligue 2 entre Brest et Laval a tourné à l'avantage des Bretons (1-0).

Tours (L2) n'a pas eu de pitié pour Le Mans (3-1), retombé en CFA2 quinze mois après sa liquidation judiciaire.

Le Red Star (National), quintuple vainqueur de l'épreuve dont le dernier trophée remonte à 1942, refait parler de lui en écartant Arles-Avignon, pensionnaire de Ligue 2 (2-1).

Ces 32e de finale ont donné lieu à un match fou entre Boulogne (Nat) et Sarre-Union (CFA) conclu sur le score de 5-4 en faveur des Nordistes avec un quadruplé de Mercier.

Au rayon Cendrillons de la Coupe, Andrezieux-Boutheon et Bressuire, clubs de CFA2, ont réussi l'exploit de se hisser au prochain tour.

 

Vous aimerez aussi

Football Coupe d'Angleterre : la Fédération ne distribuera plus de champagne au vainqueur
L'arbitre de football français Stephanie Frappart émet un carton jaune le 24 février 2016, à Paris.
Ligue 1 Football : Stéphanie Frappart, première femme désignée arbitre centrale d'un match de Ligue 1
L'équipe de Neymar a porté ce maillot hommage, orné du visuel de l'édifice à la place de l'habituel sponsor Emirates, dimanche contre Monaco (3-1) le jour de son 8e titre.
Football PSG : les 1.000 maillots en hommage à Notre-Dame vendus en moins de 30 minutes

Ailleurs sur le web

Derniers articles