Racisme : Chelsea s’excuse et invite la victime à Londres

L'entraîneur de Chelsea José Mourinho a fait part de son sentiment de honte. [Glyn Kirk / AFP]

L’entraineur de Chelsea, José Mourinho, a confié vendredi 20 février en conférence de presse sa honte après les dérapages racistes de supporters londoniens mardi dans le métro parisien.

 

Invité à prendre la parole après le débordement raciste de supporters londoniens survenu mardi à Paris à l’issue du match PSG – Chelsea - plusieurs hommes avaient refusé l’entrée dans le métro à un usager en raison de sa couleur de peau -, le "Special One" a fait part de son sentiment de honte.

"Je me suis senti honteux quand j’ai appris ce qu’il s’était passé. J’ai quitté Chelsea en 2007 et j’avais hâte de revenir, mais ce n’est pas pour des gens comme ça que je suis revenu" a-t-il déclaré en conférence de presse vendredi.

 

Invitation officielle

José Mourinho a bien dissocié ces individus et la majorité des supporters de Chelsea. "Ça, ce n’est pas Chelsea : ces gens ne représentent pas le club, nous nous excusons auprès de cette personne (NDLR : Souleymane, la victime des actes à caractères racistes)."

Se faisant, il a joint l’acte à la parole en invitant la victime et sa famille à venir assister au match retour de ce 8e de finale de Ligue des Champions à Stamford Bridge (le stade de Chelsea), le 11 mars prochain.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles