Coupe de France : le PSG face à plusieurs défis

Le PSG et Edinson Cavani retrouveront-ils leur efficacité devant le but ? Le PSG et Edinson Cavani retrouveront-ils leur efficacité devant le but ? [MARTIN BUREAU / AFP]

Diminué par les blessures et en panne d’efficacité, le PSG entame, ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de France contre Monaco, une semaine décisive pour la suite de sa saison.

 

"Au mois de mars, on ne gagne jamais rien, mais on peut tout perdre." Cette formule est chère à Laurent Blanc. Et l’entraîneur du PSG pourrait la vérifier au terme d’une semaine cruciale pour le club de la capitale, qui commence ce mercredi soir en quarts de finale de la Coupe de France avec la réception de Monaco.

Elle se poursuivra, samedi, en championnat avec une rencontre face à Lens qui pourrait s’avérer décisive dans la course au titre, avant de s’achever mercredi prochain à Chelsea en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions.

Trois rendez-vous d’une importance extrême qui devraient conditionner la fin de saison et les objectifs des Parisiens, eux qui sont déjà qualifiés pour la finale de la Coupe de la Ligue (11 avril).

 

Un effectif limité, un réalisme en berne

Mais les champions de France en titre n’abordent pas cette période charnière dans les meilleures dispositions. Blanc doit faire face à un effectif limité, en raison des blessures et des suspensions, et se retrouve ainsi avec une marge de manœuvre réduite.

"On ne pourra pas faire un turn-over aussi large», a regretté l’entraîneur parisien également confronté au manque de réalisme de son équipe devant le but, qui s’est vérifié dimanche en principauté (0-0).

"On se procure des occasions, a néanmoins souligné l’entraîneur parisien. Et avec les joueurs que l’on a, on n’aura pas toujours cette inefficacité offensive, ce n’est pas possible."

A Edinson Cavani, Ezequiel Lavezzi ou encore Javier Pastore, défaillants sur le Rocher, de rectifier le tir.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles