Luca Zidane arrête 3 tirs au but : la France en finale

Luca Zidane, héros de la demi-finale face à la Belgique.[STR / AFP]

Luca Zidane, le deuxième fils de Zinedine Zidane, a joué le rôle du sauveur lors de la demi-finale de l’Euro des moins de 17 ans de football. Comme gardien de but

 

Luca Zidane, héros de l’équipe de France des moins de 17 ans, a propulsé les Bleuets en finale de l’Euro 2015 mardi en Bulgarie. Le deuxième fils de Zinedine Zidane a permis à la France de se qualifier en battant la Belgique aux tirs au but (1-1, 2-1 tab).

Signe particulier ? Luca Zidane ressemble comme deux gouttes d’eau à son illustre papa. Mais surtout, il officie au poste de gardien de but. Au terme d’une séance de tirs au but incroyable, Luca Zidane peut exulter. Il a arrêté trois tirs au but de l’équipe belge.

 

Une "panenka" comme papa, mais ratée

Comme il n’a pas froid aux yeux, Luca Zidane a tenté un penalty lors de cette séance, pratique peu courante pour un gardien. Mais sa "panenka" a touché la barre transversale. Son père Zinedine avait tenté – et réussi- ce geste en finale de la Coupe du monde en 2006 contre l’Italie. Néanmoins, cette tentative démontre la force de caractère du jeune homme.

Comme Enzo son aîné, Luca évolue dans l’équipe de jeunes du Real Madrid. Et comme Enzo, sélectionné avec l'équipe de France des moins de 19 ans, Luca a choisi le maillot bleu plutôt que celui de l’Espagne.

 

 

Enzo face à Luca dans le jardin des Zidane

Pour son père, le choix du poste pour Luca s’est effectué naturellement. Zinedine Zidane explique au journal algérien Le Buteur, repris par Eurosport: "Pour jouer, il y a toujours un qui tire et un qui arrête. Donc, il fallait un gardien de but. Le plus grand choisit toujours le beau rôle et donc c’était Enzo qui tirait et Luca qui faisait gardien de but. Au départ, ce n’était pas prévu qu’il fasse ça, mais à force de plonger tous les jours, il m’a dit qu’il voulait faire gardien de but parce que ça lui plaît. Je lui ai dit : "Vas-y"."

Luca, contrairement à Enzo, de par son poste, ne sera pas perpétuellement comparé à son paternel. Un avantage pour celui qui est considéré comme un des espoirs au poste de gardien en France. Pour son père, entraineur de l’équipe réserve du Real Madrid, Luca possède certaines qualités pour réussir au niveau professionnel. « Il travaille bien et il a les qualités pour faire quelque chose, déclare son père. Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il a la niaque, l'envie. Il s'entraîne beaucoup pour progresser, il écoute. Il a tout pour réussir. »

La lignée des Zidane semble amenée à perdurer en équipe de France.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles