Mondial féminin : entrée réussie pour les Bleues

Eugenie Le Sommer et Gaetane Thiney.[FRANCK FIFE / AFP]

Sérieuse et appliquée, l’équipe de France féminine est entrée de la meilleure des manières dans sa Coupe du monde en s’imposant mardi, face à l’Angleterre (1-0) à Moncton (Canada), contre l’adversaire a priori le plus redoutable du groupe F.

 

Mais les Bleues ont d’abord mis quelques minutes pour bien rentrer dans la partie. Passé l’orage anglais, les joueuses de Philippe Bergeroo mettaient le pied sur le ballon et dominaient totalement les débats. Installées dans le camp anglais, elles se procuraient bon nombre d’occasions sans trouver la faille. Louisa Necib (21e) ou encore Gaëtane Thiney (24e) butaient coup sur coup sur Karen Bardsley.

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour qu’Eugénie Le Sommer réussisse à tromper la gardienne du Three Lions d’une superbe frappe à l’entrée de la surface (29e). L’attaquante lyonnaise, auteure de 29 buts en 22 rencontres de championnat de France cette saison, inscrivait ainsi son 45e but sous le maillot bleu.

 

Enchaîner face à la Colombie

En seconde période, les quarts de finalistes de l’Euro 2013, qui n’ont plus perdu face à leurs homologues britanniques depuis 1974, conservaient la possession de balle tout en tentant de doubler la mise. Sans jamais y parvenir. Bardsley repoussant sans cesse les offensives françaises. Et malgré les brèves contre-attaques des joueuses de Mark Sampson, les coéquipières de Wendie Renard conservaient leur maigre avantage.

Attendues au tournant, elles ont répondu présent même si tout n’a pas été parfait. Il faudra désormais confirmer dès samedi face à la Colombie, adversaire a priori, plus abordable.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles