Ligue 1 : Mais où va l’OM ?

Marcelo Bielsa sera absent pour le reprise de l'entraînement de l'OM ce lundi. Marcelo Bielsa sera absent pour le reprise de l'entraînement de l'OM ce lundi.[Pascal Pochard Casabianca / AFP]

Alors qu’une partie de l’effectif de l’OM doit reprendre l’entraînement ce lundi, le club olympien suscite l’inquiétude pour la saison à venir avec les départs de plusieurs cadres et l’incertitude autour de la prolongation de contrat de Marcelo Bielsa.

 

L’heure de la rentrée a déjà sonné à l’OM. La formation marseillaise est le premier club de Ligue 1 à reprendre, ce lundi, le chemin de l’entraînement. Seize joueurs (jeunes et non-internationaux) sont attendus au centre Robert Louis-Dreyfus pour trois jours de tests physiques et médicaux individualisés avant de partir, jeudi, pour un stage d’une semaine en Espagne.

Mais cette reprise se fera sans Marcelo Bielsa. Alors que sa prolongation de contrat tarde toujours à être officialisée, l’entraîneur argentin ne reprendra du service qu’au début du mois de juillet pour avoir "repoussé ses vacances au 16 juin pour travailler avec la direction du club sur le recrutement et la préparation de la pré-saison", a justifié l’OM sur son site officiel.

Son absence met un peu plus en lumière le flou qui règne autour de cette équipe phocéenne pour la saison à venir. Car depuis l’ouverture du marché des transferts, elle a vu partir gratuitement plusieurs de ses cadres avec les départs de Jérémy Morel (Lyon), André Ayew (Swansea) et André-Pierre Gignac (Monterrey), qui ont préféré s’exiler plutôt que de poursuivre l’aventure sur la Canebière.

 

Début d'hémorragie ?

Et d’autres pourraient les imiter comme Giannelli Imbula, Steve Mandanda, Nicolas Nkoulou ou encore Dimitri Payet. Cette fuite, qui n’a été compensée que par les maigres arrivées de Georges-Kévin Nkoudou (Nantes) et Yohann Pelé (Sochaux), a provoqué la colère des supporters, des tags protestataires à l’encontre du président Vincent Labrune et la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus ayant été découverts vendredi sur les murs du centre d’entraînement.

Un rassemblement est même prévu ce lundi matin devant la Commanderie pour demander la démission de Labrune et dénoncer la mauvaise gestion du club. L’été vient à peine de commencer qu’il s’annonce déjà très chaud à Marseille.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles