Humour : les joueuses norvégiennes ironisent sur l'image du foot féminin

Les joueuses norvégiennes ironisent sur l'image du foot féminin.[Capture Youtube.]

La Coupe du monde de football féminin bat son plein au Canada. Les joueuses de l’équipe de Norvège ont décidé de tourner en dérision tous les préjugés autour du football féminin. Le résultat est cocasse.

 

Parfois les joueuses de football ne sont pas considérées à leur juste valeur. Il suffit pourtant de regarder quelques rencontres de la Coupe du monde de football féminin disputée au Canada pour se rendre compte du niveau des joueuses et de l’intensité des rencontres. Vendredi soir, le choc entre la France et l’Allemagne en quart de finale devrait tenir toutes ses promesses.

Les joueuses de l’équipe nationale de Norvège de football l'avouent : elles ne connaissent pas la règle du hors-jeu, elles sont capables de faire 25 jongles avec un ballon de baudruche, toutes les joueuses sont lesbiennes et elles aimeraient faire évoluer les règles pour pouvoir tirer les coup-francs à la main ou pouvoir utiliser un tee de golf pour surélever la balle et faciliter les frappes.

 

Tordre le cou au sexisme

Evidemment, cette vidéo hilarante est destinée à tordre le cou aux idées reçues qui circulent encore sur le football féminin. Pour Trine Ronning, la capitaine de l’équipe, elle et ses copines "sont nulles, c'est aussi simple que ça."

Emilie Haavie, sa coéquipière, reconnaît qu’elle a "tendance à prendre la balle avec mes mains". Quant à Catherine Dekkerhus, qui fait autant parler d'elle pour son physique que pour ses qualités footballistiques, elle le reconnaît : "J'ai joué pour une très bonne équipe mais j'ai dû quitter le club. Mes coéquipières tombaient amoureuses de moi, j'ai paniqué et j'ai dû partir. Il y a des lesbiennes partout."

Ce petit clip courageux et très drôle diffusé par la télévision publique norvégienne NRK fait le buzz.
 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles