Reprise de la Liga : ce qu'il faut savoir

Rafael Benitez, le nouvel entraîneur du Real de Madrid. [JOHANNES EISELE / AFP]

Le championnat d'Espagne reprend ses droits ce vendredi 21 août. Cette année, les deux favoris restent FC Barcelone et le Real Madrid. Cependant Valence, Séville, et surtout l'Atletico Madrid, champion en 2014, pourraient tirer leur épingle du jeu. Voici ce qu'il faut retenir en termes de transferts, droits télés, résultats et préparations des favoris à l'aube de cette saison 2015-2016.

 

Interdit de transfert, le FC Barcelone ne s'est pourtant par retenu lors de ce mercato, sans toutefois dépenser autant que l'année dernière. Le club catalan a dépensé 49 millions d'euros en achetant Arda Turan (34M d'euros) et le latéral Aleix Vidal (15M d'euros). Des joueurs, qui ne pourront être alignés sur le terrain qu'à partir du mois de janvier 2016.

 Le club qui a réalisé le triplé coupe, championnat, Ligue des Champions l'année dernière, n'a pas jugé nécessaire d'apporter de gros changements dans son effectif. Les départs de Pedro pour Chelsea et de Xavi au Qatar pourraient toutefois se faire ressentir. Côté résultats, le FC Barcelone a réalisé une présaison plutôt mitigée avec une victoire au bout de la prolongation en Supercoupe d'Europe contre le FC Séville (5-4), et une défaite en Supercoupe d'Espagne contre Bilbao (4-0; 1-1). Les Catalans ouvriront d'ailleurs leur saison ce vendredi 21 août à 20h30 contre le club basque.

 

Du côté de la maison blanche

De son côté, son rival, le Real Madrid n'a pas non plus fait de grosses dépenses, à deux semaines de la fin de la période des transferts. Le club qui avait dépensé 80 millions d'euros rien que pour James Rodriguez l'année dernière, a dépensé 78,50 millions d'euros.

Ses deux plus gros transferts sont les milieux Kovacic (35M d'euros) qui arrive en provenance de l'Inter Milan et Danilo transféré du FC Porto pour 31 millions d'euros. Club vers lequel l'emblématique gardien madrilène Iker Casillas a mis les voiles. L'arrivée de De Gea le gardien de Manchester United pourrait pallier ce départ. Autre départ notable du côté de la maison blanche, celui de Samir Khedira parti à la Juventus de Turin.

Côté tactique et technique, l'arrivée de Rafael Benitez pour remplacer Carlo Ancelotti pourrait apporter du sang neuf au club, qui n'a rien remporté l'année dernière. Côté préparation, le Real accuse un bilan plutôt mitigé avec trois nuls dont un contre le club norvégien de Valerenga, quatre victoires - dont l'une contre Manchester City (4-1) - et une défaite contre le Bayern (1-0).

 

Atletico Madrid, outsider numéro 1 ?

Si les deux mastodontes du football espagnol risquent d'occuper les deux premières places cette saison, trois outsiders sont bien placés pour remettre en question cette suprématie. Tout d'abord l'Atletico Madrid, champion d'Espagne et finaliste de la Ligue des Champions il y a deux ans. L'autre club madrilène pourrait encore une fois jouer les troubles fête.

En effet, l'Atletico a profité de ce mercato pour réaliser une profonde restructuration de son effectif. Les départs de Turan, Miranda, Mandzukic et Alderweireld, ont été largement compensés par le recrutement de Jackson Martinez, Fereira Carrasco, Savic, Vietto, Mesnah et Filipe Luis, pour un total de 113 millions d'euros. La préparation asiatique de l'Atletico Madrid a été positive.

 

Valence et Séville en embuscade

Le FC Valence, certainement promu en Ligue des Champions grâce à sa récente victoire 3-1 face à l'AS Monaco en barrage aller, a beaucoup dépensé lors de ce mercato et compte jouer les premiers rôles en Liga cette année. Malgré le départ de Nicolas Otamendi pour Manchester City, le club a recruté pour 107 millions d'euros, notamment l'attaquant international espagnol Rodrigo et le jeune espoir portugais Cancelo. Quatrième la saison passée à un point de l'Atletico, le club pourrait créer la surprise et s'immiscer dans le top 3.

Le FC Séville, vainqueur de la Ligue Europa l'année dernière, participera à la Ligue des Champions, selon les nouvelles règles de l'UEFA. Cinquième de Liga l'année dernière, le club a récemment tenu tête au géant Barcelonais en Supercoupe d'Europe il y a dix jours (5-4 a.p).  Il débutera sa saison face à Malaga, ce samedi 22 août. Le recrutement du club s'est voulu plus intelligent que fastueux. En effet, le club a dépensé pour 26 millions d'euros , avec notamment le retour d'Adil Rami (3,5M) et l'arrivée libre de l'Ukrainien du Diepropetrovsk Konoplyanka, très prometteur face à Barcelone.

 

Vendredi 21 août

Malaga – FC Séville à 20h30

 

Samedi 22 août

Deportivo la Corogne – Real Sociedad à 18h30

Espanyol – Getafe à 18h30

Atletico Madrid – Las Palmas à 20h30

Rayo Vallecano – Valence à 22h30

 

Dimanche 23 août

Athletic Bilbao – FC Barcelone à 18h30

Sporting Gijon – Real Madrid à 20h30

Levante – Celta Vigo à 22h00

Betis Séville – Villareal CF à 22h30

 

Lundi 24 août

Grenade – Eibar à 20h30

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles