La galère continue pour Ribéry

Blessé à la cheville droite, Franck Ribéry ne rejouera pas avant mi-octobre. Blessé à la cheville droite, Franck Ribéry ne rejouera pas avant mi-octobre.[AFP]

Absent depuis bientôt six mois, en raison d’une blessure à la cheville droite, Franck Ribéry n’entrevoit toujours pas le bout du tunnel. Un retour à la compétition n’est pas prévu avant la mi-octobre…

 

Sa dernière apparition remonte au 11 mars dernier. Depuis, Franck Ribéry (32 ans) n’a plus remis les pieds sur un terrain de football. Et le Français n’entrevoit toujours pas le bout du tunnel. La faute à une infection au niveau de la cheville droite, qui le contraint de rester à l’infirmerie du Bayern Munich. Pour accélérer son processus de guérison, l’ancien marseillais est actuellement dans un centre de rééducation.

Mais son retour à la compétition n’est pas prévu pour tout de suite, aucune évolution concernant sa blessure n’ayant été constatée. «Les nouvelles concernant Franck ne sont ni bonnes, ni mauvaises, mais il ne va pas mieux. Les médecins et les kinés ne voient toujours aucune amélioration», a indiqué Mathias Sammer, directeur sportif du club bavarois, dans des propos parus dans Le Parisien.

 

Pas de retour avant mi-octobre

Alors qu’un nouvel examen de l’articulation doit être effectué vendredi, Ribéry ne devrait pas pouvoir reprendre la course avant trois ou quatre semaines dans le meilleur des cas. Et, une chose est sûre, il ne refoulera pas les pelouses en compétition officielle avant la mi-octobre. De quoi renforcer sa frustration et son impatience dans l’un des moments les plus difficiles de sa carrière. «C’est dur dans la tête. C’est épuisant», a-t-il concédé jeudi dans l’hebdomadaire allemand Kicker. Il assure pourtant faire «vraiment tout ce qu’on (lui) dit de faire et pourtant la douleur ne part pas».

Mais malgré cette absence prolongée, ses coéquipiers ne se montrent pas inquiets. «Franck est quelqu’un qui est très fort mentalement. C’est pourquoi je ne me fais pas de soucis», a expliqué David Alaba avant de souligner l’importance du n°7 munichois. «On a besoin de lui. Franck peut encore être une pièce importante pour nous.» En attendant, c’est la recrue brésilienne Douglas Costa qui en profite et c’est bien parti pour durer…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles