Dix footballeurs de l'équipe nationale d'Erythrée ont demandé l'asile au Botswana

Dix joueurs de l'Erythrée (en bleu) ont refusé de monter à bord de l'avion qui les ramenait chez eux.[AFP PHOTO/SIMON MAINA]

Dix footballeurs de l'équipe nationale érythréenne ont demandé l'asile politique au Botswana, où il avaient participé à un match de qualification pour la Coupe du monde de 2018, a annoncé jeudi un avocat représentant une ONG de défense des droits de l'homme.

 

Mercredi matin, "dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l'avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu'ils demandaient l'asile politique. Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés", a déclaré à l'AFP Dick Bayford, avocat représentant le Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l'Homme (EMDHR) basé à Pretoria, en Afrique du Sud.

À suivre aussi

Le président érythréen Issaias Afeworki et son homologue somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, le 13 décembre 2018 à Mogadiscio [Mohamed ABDIWAHAB / AFP]
Diplomatie Le président érythréen rend visite à son homologue somalien, une première
Le mariage de Solomon Aregawi et Yordanos H/Mariam dans la ville d'Alitena, le 12 juillet 2018.  A breakneck peace process between the former foes over the past six weeks hinges on Ethiopia's vow to finally abide by a 2002 United Nations ruling on the frontier, which states that Engal is in fact Eritrean. [Maheder HAILESELASSIE TADESE / AFP]
Afrique A la frontière Ethiopie-Erythrée, on espère la paix mais on craint les divisions
Ce montage du 29 juin 2018 montre le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed (à gauche) et le président érythréen Issaias Afwerki.  [Sumy SADRUNI, ASHRAF SHAZLY / AFP/Archives]
Afrique L'Erythrée et l'Ethiopie annoncent ne plus être en guerre

Ailleurs sur le web

Derniers articles